À Singapour, la Coupe du monde de football pour robots a pris fin ces jours-ci. La finale a opposé deux équipes allemandes, les Darmstadt Dribblers et les FUmanoids. La prochaine édition aura lieu l'année prochaine en Turquie, à Istanbul.

Le 22 juin dernier, nous vous rapportions la tenue d’une compétition internationale un peu particulière, puisqu’elle ne visait pas à confronter des êtres humains entre eux, mais des robots. En effet, chaque année a lieu dans un pays différent une Coupe du Monde de football pour robots, la RoboCup.

Cette année, c’est Singapour qui fut le pays hôte pour cette nouvelle édition. À nouveau, les participants étaient nettement plus nombreux que l’année passée, puisque pas moins de 500 équipes (3 000 personnes en tout) en provenance de 40 pays différents ont pris part à la compétition.

Et tandis que la vraie Coupe du Monde de football se poursuit toujours en Afrique du Sud, Engadget nous informe que la version pour robots a pris fin ces jours-ci. La finale a opposé deux équipes allemandes, les Darmstadt Dribblers et les FUmanoids.

Sans grande surprise, c’est donc l’Allemagne qui a remporté ce tournoi. Une bonne occasion de vérifier la célèbre citation de Gary Lineker, un ancien international anglais qui avait déclaré à l’issue de la Coupe du Monde de 1990 que « le football est un jeu simple : 22 hommes courent après un ballon pendant 90 minutes et à la fin, ce sont les Allemands qui gagnent« .

Apparemment, c’est la même chose dans le monde de la robotique !

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés