Alors que la Coupe du Monde bat son plein en Afrique du Sud, les passionnés de robotique ont les yeux tournés à Singapour. En effet, le petit pays accueille pour quelques jours un tournoi international de football. Mais au lieu d'avoir des humains sur le terrain, ce sont des robots qui font office de joueurs. But avoué : parvenir un jour à monter une équipe pouvant rivaliser avec des footballeurs professionnels.

« Le but ultime de RoboCup est de parvenir d’ici la moitié du 21e siècle à disposer d’une équipe de robots humanoïdes totalement autonomes, capables de jouer un match de football (et de le gagner !) contre les champions du monde humains« . Le ton est donné sur le site officiel de RoboCup.

D’ici 2050 donc, les participants robotisés du RoboCup auront suffisamment progressé pour gagner contre n’importe quelle équipe, que ce soit un club européen, une équipe nationale ou même une sélection des meilleurs joueurs de la planète. Puissance, vitesse, dextérité, jeu collectif. À tous les niveaux, dans tous les compartiments de jeu, les robots devraient nous surclasser. Du moins, si l’on en croit le discours enthousiaste des promoteurs de RoboCup.

En attendant ce jour, les tournois internationaux se succèdent d’année en année afin d’améliorer les performances des robots en compétition. Et cette année, c’est Singapour qui accueille cette nouvelle édition. Selon les organisateurs, pas moins de 3 000 personnes, réparties dans plus de 500 équipes en provenance de 40 pays, vont prendre part à cette Coupe du Monde de football robotique.

Pour participer au tournoi, quelques règles doivent être respectées : le robot doit avoir une forme humaine, avec deux bras et deux jambes. Sa taille ne doit pas dépasser une certaine hauteur, mais différentes ligues permettent de répartir les robots en fonction de leur taille, comme la Small Size League (SSL) et Middle Size League (MSL) par exemple.

De plus, aucune roue ne doit être présente, afin d’éviter un quelconque avantage de vitesse par rapport à ses petits camarades. Pour vous donner une idée, voilà un match l’équipe Nao-Team HTWK (en bleu) et Les 3 Mousquetaires (en rouge).

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés