Publié par Guillaume Champeau, le Mercredi 21 Avril 2010
BRÈVE

Le Libre censuré par l'INPI à la Cité des Sciences ?

Depuis mardi et jusqu'au 13 février 2011, la Cité des Sciences et de l'Industrie organise à Paris une exposition sur la contrefaçon en partenariat notamment avec les dounanes, l'Union des Fabriquants, et l'Institut National de la Propriété Intellectuelle (INPI). "La vraie expo qui parle du faux", selon son slogan, aborde à la fois les questions de violation de droits des brevets, des marques ou des droits d'auteur. Une vitrine idéale pour les groupes d'intérêts qui cherchent à enseigner aux plus jeunes le respect de la propriété intellectuelle.

Mais l'art libre et le logiciel libre n'ont pas voie au chapitre pour montrer qu'il existe une alternative entre le tout propriétaire des industries représentées, et la contrefaçon. Selon Isabelle Vodjdani du collectif Libre Accès, "initialement, les commissaires de l'exposition avaient prévu de consacrer un modeste volet à la présentation du Libre", avec la présentation dans un coin de salle d'un "texte concis définissant le Libre, ses enjeux et ses perspectives".

Toutefois, rapporte-t-elle sur son blog, "quatre jours avant l'ouverture de l'exposition, j'ai reçu un mail de la commissaire en chef m'informant que mon texte ne pourra pas être diffusé". Le message disait : "notre partenaire principal, l'INPI, est farouchement opposé à ce que l'exposition donne la parole aux défenseurs du "libre". Nous avons essayé de discuter et d'argumenter avec eux mais l'INPI reste intransigeant sur sa position. Nous sommes donc obligés, avec grand regret, de ne pas présenter votre parole que vous aviez, aimablement, accepté de rédiger et d'enregistrer".

Cette censure est dérangeante à plus d'un titre. L'INPI est un établissement public qui a notamment pour mission de "former à la propriété industrielle et d'œuvrer pour son développement". Il assure ainsi chaque année environ 15 000 heures de formation, dont sont sans doute exclues les questions liées aux licences libres qui prennent pourtant une place croissante dans l'économie, en particulier du logiciel. L'INPI est aussi "fortement impliqué dans l'élaboration du droit de la propriété industrielle et représente la France dans les instances communautaires et internationales compétentes", ce qui en dit long sur la défense du libre par la France à l'échelle internationale.

La Cité des Sciences est elle aussi un établissement public, qui selon sa présidente Claudie Haigneré a vocation à "promouvoir, sur tout le territoire et avec l'ensemble des partenaires de terrain, le rayonnement de la culture scientifique et technique". Or le logiciel libre est une part importante de la culture scientifique et technique française. L'exclure en obéissant aux injonctions de l'INPI est contraire aux objectifs de l'établissement.

Contacté en début de matinée, le service de communication de l'INPI nous a indiqué ne pas avoir connaissance de l'incident, mais il devrait revenir vers nous avec ses explications.

Publié par Guillaume Champeau, le 21 Avril 2010 à 10h34
 
51
Commentaires à propos de «Le Libre censuré par l'INPI à la Cité des Sciences ?»
Inscrit le 07/06/2009
226 messages publiés
Pourquoi est-ce que ça ne m'étonne pas?
Inscrit le 17/04/2009
43 messages publiés
Inscrit le 23/06/2008
1633 messages publiés
ça ne m'étonne pas le moins du monde, non plus !
Inscrit le 11/04/2004
450 messages publiés
Si c'est avéré, ça ne va pas se passer comme ça. L'INPI doit rendre des comptes. L'exposition doit être annulée. Là je ne reculerai devant rien.
Inscrit le 02/07/2008
1299 messages publiés
Une vitrine idéale pour les groupes d'intérêts qui cherchent à enseigner aux plus jeunes le respect de la propriété intellectuelle.

Ce qui est fort, c'est de faire payer un ticket d'entrée pour aller se farcir la bonne propagande bien grasse de l'INPI. La soumission de la Cité des Sciences au diktat de l'INPI ne laisse d'ailleurs aucun doute quant au véritable but de cette "exposition"...
Inscrit le 26/11/2003
1840 messages publiés
je crois qu il y a une erreur sur leur affiche,
"du" est en trop , on devrais lire , la vrai expo qui parle faux

Purree , 1 ans de connerie , la vache
[message édité par golem le 21/04/2010 à 11:20 ]
Inscrit le 16/03/2009
1369 messages publiés
Pourquoi toujours opposer le libre et le propriétaire ? l'univers est assez grand pour que les deux cohabitent en bonne intelligence...

Mais quant on voit comment les multinationales abusent des brevets et des droits de propriété intellectuelle, on comprend que le fric est roi dans ce monde pourris jusqu'à la moelle (on le savait déjà de toute façon !)


ColdFire

PS : Et quant on vois les procès que se font les grosses boites, on se rend compte qu'ils utilisent autant la propriété intellectuelle/industrielle que la contrefaçon quant ça les arranges...
Inscrit le 12/05/2009
43 messages publiés
C'est dommage que je sois pas sur Paris tout de suite là.
Sinon je serais déjà en train de commencer a faire des tracts et des pancartes pour aller les distribuer devant l'expo.
C'est totalement inadmissible, et ca montre bien que quelque part, des gens sont en train de faire pression pour qu'on entende pas parler du libre et qu'on continue d'acheter des licences à 5645€ alors que y'a l'équivalent gratuit.

Si ca intéresse quelqu'un d'aller manifester, je veux bien aider à la rédaction de tract ou de truc dans le genre.
Inscrit le 05/03/2009
29 messages publiés
Le framablog propose une manifestation en protestation, avec distribution de tracts. Il est vrai qu'on peut pas laisser passer ça et que ça enverrai un message extrêmement fort.
http://www.framablog...ensure-le-libre
Inscrit le 16/03/2009
1369 messages publiés
golem, le 21/04/2010 - 11:17
je crois qu il y a une erreur sur leur affiche,
"du" est en trop , on devrais lire , la vrai expo qui parle faux


Le "des sciences &" est aussi en trop ;-)


ColdFire
Inscrit le 28/11/2008
3151 messages publiés
Faute d'excuses plates et le virage à 180° à propos du libre dans l'exposition, l'INPI va vite fait rejoindre la SACEM parmi les organismes contre lesquels je vais abattre ma fureur. ça appelle un pilonnage en règle dans un article à l'acide sulfurique.

Déjà que j'aime pas que l'INPI se prenne pour un marchand de brevets et logos de marque...
Inscrit le 22/02/2010
69 messages publiés
J'espère que beaucoup de monde va agir, cette exposition va à l'encontre de la démocratie. Agir contre l'INPI et non contre la citée des science
Inscrit le 10/12/2008
1426 messages publiés
Super. Un établissement public (ici la Cités des Sciences) qui fonctionne avec des subventions de l'Etat sert de vitrine à l'INPI et promotionne les droits d'auteurs comme seule alternative.
Inscrit le 02/09/2008
1234 messages publiés
Ec?urant, encore une fois.
Inscrit le 02/09/2008
1234 messages publiés
De la part de l'INPI, mais aussi de la part de la Cité qui n'hésite pas à vendre son âme.
Si ils acceptent de censurer un pan de la réalité en ce qui concerne la propriété intellectuelle, ils peuvent le faire et l'ont peut-être déjà fait pour tout autre domaine ! Dois-je remettre en doute tout ce que j'y ai appris lors d'expositions précédentes ?
(edit : leurs expositions étant régulièrement sponsorisées par de grandes sociétés impliquées dans le sujet traité
[message édité par Timekeeper le 21/04/2010 à 12:17 ]
Inscrit le 15/09/2008
1494 messages publiés
La liberté ferait - elle peur ?
Inscrit le 20/08/2003
1885 messages publiés
Allez ! Des centaines de kilos de boules puantes dans les poches des contestataires ! Cela ne pourra pas passer inaperçu , euh, insenti. On sera alors bien obligé d'en parler au grand jour.
Inscrit le 11/07/2009
126 messages publiés
Vive la propagande ! Si ce n'est pas lobotomiser les jeunes ça ??!!
Inscrit le 05/05/2009
242 messages publiés
Juste a gerber encore une fois, mais leur propagande ne passera pas par moi !
Inscrit le 18/08/2009
241 messages publiés
l'INPI, est farouchement opposé à ce que l'exposition donne la parole aux défenseurs du "libre"

Je serai curieux d'entendre la justification officielle de ce refus...
Inscrit le 19/02/2010
103 messages publiés
En meme temps l'INPI c'est un gros truc de M... qui n'aime que l'argent alors forcement ils ne peuvent qu'être contre, si on pouvait dissoudre l'INPI ca se ne serait pas plus mal !
Inscrit le 16/04/2010
1 messages publiés
surtout que le libre est recommandé par ailleurs par les instances européennes et le gouvernement français.
Inscrit le 15/08/2008
2822 messages publiés
Et hop, un "musée" de moins sur la liste.
Inscrit le 15/08/2008
2822 messages publiés
herbeapipe, le 21/04/2010 - 13:30
Et hop, un "musée" de moins sur la liste.


Enfin bon, c'est pas leur faute directement, mais qu'est ce qui les oblige à se plier à cette INPI de m....... ?

Ca me rappelle les cours (de propagandes) au sujet du "droit" d'auteur dans les écoles au primaire (histoire de bien formater les gosses dès le plus jeune âge).
Inscrit le 07/04/2009
129 messages publiés
Drôles d'oiseaux à la Vilette... Dès la première phrase, du dossier de presse, ça démarre sur les chapeaux des valves: "Véritable manifeste anti-contrefaçon, « Contrefaçon, la vraie expo qui parle du faux » est une exposition citoyenne et pédagogique de la Cité des Sciences et de l'Industrie, qui aborde un phénomène de société qui nous concerne tous : chaque consommateur est tour à tour acteur, témoin, complice ou victime de copies." Nous sommes donc tous complices de ce "délit criminel" (sic). Ont participé à ce dossier citoyen et pédagogique: -L'INPI, Ilstitut National de la Propriété Industrielle. - La Douane (les gabelous dans la bergerie). - L'UNIFAB, association française de lutte anti-contrefaçon. - MICROSOFT (la bande à Ballmer). - Sanofi-Aventis, groupe pharmaceutique, inventeur du "délit criminel", une trouvaille à breveter d'urgence. - LEEM, les Entreprises du médicament. - PSA (Peugeot-Citroën) et Renault. Les absents: - Les acteurs du Libre (Logiciel, littérature, multimedia). - La Sécu, qui recommande les génériques. La lecture de ce dossier ne manque pas d'intérêt. Pour ceux qui veulent en faire une analyse plus fine, voici le lien vers la page qui contient le lien javascript (il est long comme le Transsibérien, ceci explique cela) vers le susdit dossier: http://www.cite-scie...ux&tname=Detail (ouf). Voilà un beau lièvre soulevé par Numerama...
Inscrit le 05/03/2009
656 messages publiés
àa c'est bien l'imbécilité de la fonctionne publique française qui s'en prend au domaine... public. Ces fonctionnaires doivent être mis en prison pour haute trahison et terrorisme... à la vitesse de la lumière.
Mais quels pourritures mafieuses. Beurk!
Inscrit le 02/07/2008
1299 messages publiés
@poilagratter --< Pourquoi aller dépenser de l'argent dans un ticket alors que ce dossier de presse remplit à lui seul si merveilleusement bien sa mission de propagande ?

A noter, tout de même, un paragraphe qui sort du lot : page 9, l'avis éclairé et intelligent de Maurice Cassier, directeur de recherche au CNRS, qui dénonce la perversité et les dangers des brevets pharmaceutiques. Ca a le mérite d'être souligné.

Conclusion : beau lavage de cerveau des gamins, qui partiront du principe que "copier une musique ou un logiciel çay mal" (exit les Creative Commons et l'open-source)...
Inscrit le 09/10/2008
3217 messages publiés
le service de communication de l'INPI nous a indiqué ne pas avoir connaissance de l'incident, mais il devrait revenir vers nous avec ses explications.


ben voyons

et mon CU c'est du POULET ?
Inscrit le 08/09/2003
4580 messages publiés
Merci à Numerama pour cette info ; il est toujours intéressant de savoir ce qu'il est fait de notre argent par des organismes publics.

J'espère que le parti pirate, Odebi, UFC et bien sûr tout ce qui représente le libre, vont se saisir de cette info assez gerbante et la traiter comme il se doit !
Inscrit le 18/02/2009
772 messages publiés
L'INPI rejoint la liste des entités blacklistées.

En même temps, de la part d'un organisme dont la raison d'être est de graver dans le marbre les réservations de droits et les monopoles d'exploitation, comment s'en étonner.
Inscrit le 18/02/2009
772 messages publiés
Enfin, faudrait quand même dire à l'INPI que s'opposer au Libre, c'est un combat d'arrière-garde...
Inscrit le 18/02/2009
772 messages publiés
Inscrit le 18/02/2009
772 messages publiés
ça m'ennuie un peu s'agissant d'une expo qui doit par ailleurs présenter un grand intérêt sur les autres cas de contrefaçon (luxe, médicaments, textile...), et qui nous apprendrait aussi, mais si vous avez une heure à tuer aujourd'hui, je propose de coller un texte dans le genre de ce qui suit sur les sites qui vantent l'expo...

"Cette exposition, sous prétexte d'évoquer toutes les formes de la contrefaçon et les dangers afférents (au risque des amalgames), est un prétexte pour une charge menée par le gouvernement (fidèle factotum des industries culturelles) contre les modes alternatifs de diffusion des biens culturels. Des incongruités obscènes comme l'Hadopi y sont vantées, des pans entiers de constructions juridiques et économiques sont purement et simplement niés (le logiciel libre, les licences Creative Commons, les modalités de création et de diffusion collaboratives).

Demandez à l'INPI, partenaire de l'exposition, pourquoi les licences libres, qui sont une déclinaison originale du droit d'auteur et questionnent le concept de contrefaçon d'une façon pertinente, ne seront pas représentées ni même mentionnées lors de cette exposition.

Demandez aussi aux organisateurs pourquoi la Douane s'associe si étroitement à cette exposition.

Et au final, zappez ce qui est aussi un outil de propagande pour les initiatives que prend le gouvernement en faveur des oligopoles industriels, au détriment des droits et des libertés des citoyens."
Inscrit le 03/03/2009
151 messages publiés
C'est quoi leur problème enfin ? Le Libre *fait partie* du droit d'auteur, autant que le reste, puisqu'il se construit dessus!
Inscrit le 03/03/2009
151 messages publiés
D'ailleurs justement ils auraient fort à dire sur les contrefaçons de logiciels libres (dont les viols de licence)...
cf. http://gpl-violations.org/ et http://ffmpeg.org/shame.html
Inscrit le 24/02/2006
5674 messages publiés
Un petit rappel sur l'INPI qui fait régulièrement de la désinformation sur les pièces auto compatibles qui ne seront libéralisées dans l'EU qu'en 2012.

http://www.argusdela...pour-2012.23560

ce qui est amusant, c'est que le rapport européen sur l'absence de dangerosité des pièces compatible est difficile à trouver sur le net alors que les récriminations des constructeurs apparaissent dans les premiers résultats donnés par google.
Inscrit le 05/01/2010
1055 messages publiés
En vérité je vous le dis ... Ben ça devient TRES GRAVE ... en France.
L'INPI outre passe ses droits en imposant son "dictat" à la Cité des Sciences.
Pourquoi Numérama ne saisirait pas le Juge des référés ...
(Avec l'appui de la lettre de la C des S)
Et pourquoi Numérama ne saisirait pas immédiatement le Ministre de la Culture ... (lol)
M.... il y a la loi ... soit ... mais l'abus de Droit des organismes publics ce n'est plus tolérable.
BOYCOTT ...
Inscrit le 15/05/2009
25 messages publiés
EDU, le 21/04/2010 - 14:39
le service de communication de l'INPI nous a indiqué ne pas avoir connaissance de l'incident, mais il devrait revenir vers nous avec ses explications.


et mon CU c'est du POULET ?


"Je sais pas... ça vous arrive de picorer du maïs avec le rectum ?"

(©flander's company)
Inscrit le 23/03/2010
45 messages publiés
Très juste ce qu'a dit Timekeeper.
Si pour un tel sujet, la Cité subit déjà l'influence de ses sponsors. J'ose même pas imaginer une expo qui porterait sur les OGM.
Je les vois déjà dire : "Excusez-nous mais Monsanto, notre partenaire principal, nous a demandé de ne pas parler des risques liés aux OGM". BRAVO la cité des Sciences.
Inscrit le 02/09/2008
1234 messages publiés
Intéressant aussi l'amalgame fait dans le logo de l'exposition, entre la contrefaçon et le piratage :




Site de l'exposition .



Quel rapport entre la contrefaçon de médicaments ou de produits de luxe et les corsaires des Caraïbes d'il y a plusieurs centaines d'années ?
Pourquoi les copieurs de musique sur internet exagérément surnommés par un "pirates" hors de propos, sont-ils stigmatisés dans le logo de cette exposition ?
[message édité par Timekeeper le 21/04/2010 à 16:14 ]
Inscrit le 20/06/2009
2253 messages publiés
deadalnix (Animateur/Modérateur Actualités) le 21/04/2010 à 16:17
Parce les pirates tuent des gens sur des bateau. C'est grave ! Et si tu es pas d'accord, c'est pas grave, c'est nous les spécialistes, on sait mieux que toi.
Inscrit le 23/03/2010
45 messages publiés
Parce que le mot pirate a plusieurs sens : soit c'est un pilleur de navires, soit c'est une personne qui cherche à s'enrichir aux dépens des autres.
C'est dans ce 2e sens qu'il fallait le prendre.
Non??...
Inscrit le 20/06/2009
2253 messages publiés
deadalnix (Animateur/Modérateur Actualités) le 21/04/2010 à 16:31
Non, le téléchargement de MP3 tues des gens en mer, et si tu n'es pas d'accord, c'est probablement que tu es un terroriste !

EDIT: Ou un pédophile, ça dépend de quel coté de l'atlantique tu te trouves.
[message édité par deadalnix le 21/04/2010 à 16:31 ]
Inscrit le 21/04/2010
1 messages publiés
Juste pour info, la Cité des sciences et de l'industrie est une des institutions culturelles qui a, pour ne pas dire le plus, soutenu le logiciel libre. Et ce depuis de nombreuses années. Il suffit de se rendre sur les sites de l'APRIL, de Parinux, Ubuntu et autres, pour le réaliser. Effectivement, dès 1998, lors de la fête de la science, une expo y était déjà consacrée. De plus, depuis maintenant plus de huit ans, le Carrefour numérique, co-organise pratiquement tous les mois, "les samedis du libre" consacrés toute la communauté (de Fedora à Ubuntu, en passant par Mandriva, j'en passe et des meilleures)... D'ailleurs, j'invite tous les sceptiques, à venir les prochains 29 et 30 mai à venir à la prochaine UBUNTU Party qui aura lieu au Carrefour numérique de la Cité des sciences et de l'industrie pour y participer (et découvrir, que cette polémique ne vaut pas tripette...).

http://forum.ubuntu-...c.php?id=389416
Inscrit le 18/02/2009
772 messages publiés
Le logo de l'expo est en effet révélateur : on n'essaie pas d'accrocher les gens avec des contrefaçons de sacs Vuitton ou de baskets Reebok, là. On parle de "pirates".

Si la Cité des Sciences, dont je ne nie pas l'investissement pour le logiciel libre, s'est laissé imposer ce diktat par l'INPI, elle ne verra alors pas spécialement d'inconvénient à ce qu'on prône d'ignorer cette exposition...
Inscrit le 21/04/2010
1 messages publiés
Pas très crédible quand on voit que le site internet de la Cité est fait avec un CMS payant.
Inscrit le 10/01/2008
445 messages publiés
C'est quoi leur problème enfin ? Le Libre *fait partie* du droit d'auteur, autant que le reste, puisqu'il se construit dessus!

Parce que logiciel libre = souvent gratuit
Certaines personnes ou entreprises auraient-elle quelque chose à perdre avec la généralisation des logiciels libres ? d'où des pressions ?
Inscrit le 09/10/2008
3217 messages publiés
EDU, le 21/04/2010 - 14:39
le service de communication de l'INPI nous a indiqué ne pas avoir connaissance de l'incident, mais il devrait revenir vers nous avec ses explications.


ben voyons

et mon CU c'est du POULET ?


un petit mot de PC IMPACT :

Cet oubli n'était pourtant pas prémédité, puisqu'elle avait été contactée par la Cité des Sciences pour écrire et enregistrer un texte « définissant le Libre, ses enjeux et ses perspectives. Le texte devait être diffusé dans une petite zone de l'exposition équipée de bornes audio avec la version écrite affichée à proximité ». Mais ce texte a été retiré de l'exposition à la dernière minute sur demande expresse de l'INPI (l'Institut National de la Propriété Intellectuelle), principal sponsor de l'exposition.


Source
[message édité par EDU le 21/04/2010 à 18:25 ]
Inscrit le 09/10/2008
3217 messages publiés
donc l'INPI a bien demandé à rétiré le LIBRE...mais ils arrivent à nous dire le contraire trop fort ces mecs ou trop cons... allez savoir....

quel HONTE pour le PEUPLE FRANCAIS !
Inscrit le 09/10/2008
3217 messages publiés
pour finir ils ne voulait pas mélanger

sont super fort ces gars à l'INPI non ?
Inscrit le 13/08/2002
1360 messages publiés
Quand ont voie déjà le racketiciel qui est organisé avec la vente des pc ont vas pas dans le bon chemin, aider les utilisateurs à comprend que le libre peut remplacer l'illégalité est je pense une bonne chose.
Répondre

Tous les champs doivent être remplis.

OU

Tous les champs doivent être remplis.

FORUMS DE NUMERAMA
Poser une question / Créer un sujet
vous pouvez aussi répondre ;-)
Numerama sur les réseaux sociaux
Avril 2010
 
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
29 30 31 1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 1 2
3 4 5 6 7 8 9