Publié par Julien L., le Lundi 28 Décembre 2009

L'Italie pourrait censurer BitTorrent

En cassant l'arrêt rendu par le tribunal de Bergame en 2008, la Cour de cassation a sans doute ouvert la voie à la censure pure et simple des sites BitTorrent. Pour l'instance suprême italienne, ces espaces jouent un rôle significatif dans le piratage, pratique qui pourrait être assimilée à des activités criminelles.

En octobre dernier, la Cour de cassation italienne rendait un arrêt ouvrant la voie au filtrage des sites BitTorrent, même si ces derniers ne sont pas hébergés en Italie ou administrés par des citoyens italiens. Renversant de fait une décision rendue par le tribunal de Bergame en 2008, cette nouvelle jurisprudence devrait permettre aux ayants droit de demander aux fournisseurs d'accès à Internet de bloquer tous les sites proposant des liens torrent. Une décision grave qui va inciter les internautes à s'intéresser à des technologies alternatives et à chercher de nouvelles sources d'approvisionnement.

Cet arrêt prend ses racines dans un précédent épisode judiciaire qui s'est déroulé en Italie au mois d'août 2008. À l'époque, un procureur italien, Giancarlo Mancusi, avait ordonné aux FAI de bloquer The Pirate Bay, en s'appuyant sur un rapport produit par la branche italienne de l'IFPI (International Federation of Phonographic Industry), la FIMI. Si le lobby du disque italien avait remporté la première manche, les administrateurs de The Pirate Bay avaient, comme à leur habitude, réagi promptement en modifiant l'adresse IP et en ouvrant un nom de domaine alternatif, LaBaia.org.

L'effet pervers de ce type de jugement s'est alors rapidement fait sentir. The Pirate Bay, qui n'était pas un site très prisé par les Italiens, a rapidement vu sa popularité exploser, gagnant 10 places au classement Alexa, avec un trafic en hausse de 5 % en provenance d'Italie. "Berlusconi est la personne la plus puissante dans les médias italiens, il possède un grand nombre d'entreprises qui sont en concurrence avec The Pirate Bay et il aimerait que ça reste ainsi", avait analysé Peter Sunde, dénonçant la complicité du procureur. Rappelons d'ailleurs qu'en juillet 2008, la société MediaSet, propriété de Silvio Berlusconi, avait porté plainte contre YouTube, réclamant 500 millions d'euros de dommages et intérêts.

Finalement, The Pirate Bay avait fait appel et gagné son procès en seconde instance, devant le tribunal de Bergame. Dans une décision rendue le 25 septembre, le juge a considéré que l'ordonnance du 1er août était illicite au motif qu'aucun site étranger ne pouvait être bloqué uniquement en se basant sur des suspicions de piratage. Néanmoins, deux mois plus tard, la Cour de cassation a renversé l'arrêt précédant, ouvrant à nouveau la voie au blocage de The Pirate Bay, mais également de n'importe quel autre site BitTorrent.

Dans le détail, la Cour de cassation a jugé que les sites BitTorrent qui hébergent des fichiers torrent jouent un rôle significatif dans le téléchargement illégal de contenus protégés par le droit d'auteur, au contraire d'un moteur de recherche comme Google qui ne fait qu'indexer l'ensemble du web. Dès lors, considérant que ces sites se spécialisent volontairement dans un contenu en particulier, la Cour de cassation note que ces sites vont beaucoup plus loin qu'un simple moteur de recherche.

Par ailleurs, la localisation du site ou la nationalité des administrateurs ne sont pas des arguments pertinents pour la Cour de cassation. Le réseau étant mondialisé, le site est logiquement visité par de nombreux Italiens férus de piratage. Avec ce verdict, les ayants droit pourront donc en théorie réclamer le filtrage de The Pirate Bay et des autres sites Bitorrent. Cependant, dans la mesure où la Cour de cassation a cassé l'arrêt de Bergame, The Pirate Bay devra être à nouveau jugé.

Les avocats de The Pirate Bay, Giovanni Battista Gallus, Giuseppe Campanelli et Francesco Micozzi ont indiqué à Torrentfreak que le site restera accessible pour l'instant. "Il y aura une nouvelle audience devant le tribunal de Bergame, qui devra décider si oui ou non The Pirate Bay sera bloqué en Italie". En cas de besoin, les avocats pourront à nouveau faire appel en cas de décision défavorable. Mais les avocats iraient à nouveau devant la Cour de cassation, qui ne devrait pas changer de position, à moins de soulever d'autres problèmes juridiques.

Publié par Julien L., le 28 Décembre 2009 à 11h30
 
35
Commentaires à propos de «L'Italie pourrait censurer BitTorrent»
Inscrit le 15/08/2008
2853 messages publiés
Un échelon de plus dans le lobbying et la dictature en Italie
Inscrit le 08/11/2008
3327 messages publiés
*
[message édité par enter le 03/01/2010 à 11:01 ]
Faudrait interdire Internet aussi, "cet espace joue un rôle significatif dans le piratage, pratique qui pourrait être assimilée à des activités criminelles". Après tout...
Inscrit le 04/05/2007
1542 messages publiés
Faudrait interdire Internet aussi, "cet espace joue un rôle significatif dans le piratage, pratique qui pourrait être assimilée à des activités criminelles". Après tout...

ça ce n'est pas faux, ou une nationalisation pourquoi pas serait bon pour réguler cette espace
Inscrit le 19/06/2009
446 messages publiés
VIDEOCLUB, le 28/12/2009 - 13:46

Faudrait interdire Internet aussi, "cet espace joue un rôle significatif dans le piratage, pratique qui pourrait être assimilée à des activités criminelles". Après tout...

ça ce n'est pas faux, ou une nationalisation pourquoi pas serait bon pour réguler cette espace

Tu NE peux PAS nationaliser Internet...

Internet c'est un réseau international de communication entre utilisateurs d'ordinateurs.

Tu fais comment pour nationaliser un truc international gros malin ?

C'est comme prétendre nationaliser les étoiles dans le ciel.

Impossible techniquement vu qu'il faudrait empêcher TOUS les moyens d'accéder au net en France et créer un intranet national. (J'imagine déjà mal comment l'Etat pourrait placer des mouchards sur les ordinateurs alors sur les téléphone...)
Inscrit le 08/11/2008
3327 messages publiés
-
[message édité par enter le 03/01/2010 à 11:02 ]
Inscrit le 19/06/2009
446 messages publiés
enter, le 28/12/2009 - 13:58

>>>"Internet c'est un réseau international de communication entre utilisateurs d'ordinateurs. "

La téléphonie, aussi. Pourtant, pendant longtemps, les réseaux téléphoniques européens étaient nationalisés.

Rien n'empêche un Etat de n'autoriser qu'un seul FAI, contrôlé par ce même Etat. C'est ça la nationalisation d'Internet. Et malheureusement, cela existe dans quelques pays.


Bah si parce que même si tu n'as qu'un seul FAI tu as des VPN te permettant de surfer comme tu veux... En Autriche certains les utilisent déjà (en Chine aussi)

Nationaliser le net est une illusion. Et le réseau téléphonique N'est PAS réellement international. En appelant l'étranger tu passes par différents réseaux.

Et de plus je peux te dire qu'en Europe, une loi interdit les monopoles, même d'Etat. Du coup un seul FAI est interdit.
Inscrit le 10/12/2009
8 messages publiés
lapinspirates, le 28/12/2009 - 14:05
enter, le 28/12/2009 - 13:58

>>>"Internet c'est un réseau international de communication entre utilisateurs d'ordinateurs. "

La téléphonie, aussi. Pourtant, pendant longtemps, les réseaux téléphoniques européens étaient nationalisés.

Rien n'empêche un Etat de n'autoriser qu'un seul FAI, contrôlé par ce même Etat. C'est ça la nationalisation d'Internet. Et malheureusement, cela existe dans quelques pays.


Bah si parce que même si tu n'as qu'un seul FAI tu as des VPN te permettant de surfer comme tu veux... En Autriche certains les utilisent déjà (en Chine aussi)

Nationaliser le net est une illusion. Et le réseau téléphonique N'est PAS réellement international. En appelant l'étranger tu passes par différents réseaux.

Et de plus je peux te dire qu'en Europe, une loi interdit les monopoles, même d'Etat. Du coup un seul FAI est interdit.


L'utilisation de VPN resterait une pratique marginale. De plus, une forte proportion d'utilisateurs ne verrait pas la différence entre internet tel qu'il existe actuellement et une version nationalisée (hyper-contrôlée). La plupart des internautes aujourd'hui se contente des sites marchand usuels (fnac, amazon, darty, rueducom...), des sites publicitaires/vitrines (constructeurs automobiles, sites d'entreprises), des sites de services (monster, cadremploi...) et des sites de réseaux sociaux (facebook, twitter...). On ajoute à ça quelques sites d'information (figaro, libération) et on a fait le tour des principaux sites utilisés par le plus grand nombre (+les sites porno).
Un contrôle, même raté, d'Internet, ne demanderait pas plus d'une demi-génération avant d'être considéré comme normal par la masse des utilisateurs. Bien sûr, quelques personnes continueraient à utiliser le net de manière détournée. Mais ce ne sont pas les personnes visées par ce genre de lois/représailles.
Inscrit le 23/06/2008
1633 messages publiés
lapinspirates, le 28/12/2009 - 14:05
enter, le 28/12/2009 - 13:58

>>>"Internet c'est un réseau international de communication entre utilisateurs d'ordinateurs. "

La téléphonie, aussi. Pourtant, pendant longtemps, les réseaux téléphoniques européens étaient nationalisés.

Rien n'empêche un Etat de n'autoriser qu'un seul FAI, contrôlé par ce même Etat. C'est ça la nationalisation d'Internet. Et malheureusement, cela existe dans quelques pays.


Bah si parce que même si tu n'as qu'un seul FAI tu as des VPN te permettant de surfer comme tu veux... En Autriche certains les utilisent déjà (en Chine aussi)

Nationaliser le net est une illusion. Et le réseau téléphonique N'est PAS réellement international. En appelant l'étranger tu passes par différents réseaux.

Et de plus je peux te dire qu'en Europe, une loi interdit les monopoles, même d'Etat. Du coup un seul FAI est interdit.


L'utilisation de VPN resterait une pratique marginale. De plus, une forte proportion d'utilisateurs ne verrait pas la différence entre internet tel qu'il existe actuellement et une version nationalisée (hyper-contrôlée). La plupart des internautes aujourd'hui se contente des sites marchand usuels (fnac, amazon, darty, rueducom...), des sites publicitaires/vitrines (constructeurs automobiles, sites d'entreprises), des sites de services (monster, cadremploi...) et des sites de réseaux sociaux (facebook, twitter...). On ajoute à ça quelques sites d'information (figaro, libération) et on a fait le tour des principaux sites utilisés par le plus grand nombre (+les sites porno).
Un contrôle, même raté, d'Internet, ne demanderait pas plus d'une demi-génération avant d'être considéré comme normal par la masse des utilisateurs. Bien sûr, quelques personnes continueraient à utiliser le net de manière détournée. Mais ce ne sont pas les personnes visées par ce genre de lois/représailles.


C'est très certainement vrai, et c'est ce que souhaite les gouvernants, moi je serais toujours dans la minorité agissante des rebelles, pour la libre circulation des idées et de la culture, pour tous.
Inscrit le 08/11/2008
3327 messages publiés
>
[message édité par enter le 03/01/2010 à 11:02 ]
Inscrit le 06/08/2004
43 messages publiés
Je vois bien les bonds qu'ils feraient, les responsables sécurité dans ma boite, si les VPNs étaient interdits...
Inscrit le 28/06/2006
2723 messages publiés
enter, le 28/12/2009 - 15:03
>>>"Et de plus je peux te dire qu'en Europe, une loi interdit les monopoles, même d'Etat. Du coup un seul FAI est interdit."
On se place dans l'hypoyhèse d'une nationalisation. Dans ce cas, ces règlements européens n'ont pas lieu d'être appliqués.

Il y a plusieurs raisons pour que ça ne se fasse pas : ce n'est pas la politique actuelle qui cherche à renforcer les intérêts privés, ça constitue une entrave à la libre concurrence (comme inscrite dans l'imposant et imposé projet de constitution européenne), le coût en serait prohibitif et enfin ça ne se justifie pas réellement. Par ailleurs si certains services devaient être nationalisés je verrais surtout celui de l'accès à l'eau potable...
Inscrit le 28/12/2009
2 messages publiés
De toute façon, si tu fermes la porte, on entre par la fenêtre.
Ca va être teeeellement galère de trouver un système genre émulation qui fera croire à ta machine que t'es sur un site tout a fait légal alors que tu downloades comme un salopard...
A part le fait que ce genre de réflexion est débile, et que toute forme de censure est, selon moi, un acte de dictature à l'extrême limite du fascisme, c'est consternant et finalement même un peu mignon de voir ces autorités qui s'acharnent, alors que les hackers et autres "pirates" ont toujours 3000 longueurs d'avance...
Bon, moi je suis une bille en informatique, mais je vois ce que font certains mecs, c'est hallucinant. C'est un peu comme si les gouvernements voulaient arrêter toute la bande à Neo avec un seul agent Smith...
Inscrit le 04/08/2006
879 messages publiés
enter, le 28/12/2009 - 15:03

Pour un état, il est très facile de bloquer l'usage de VPN. D'autre part, tu peux également faire comme font les iraniens. Limiter très fortement le débit dès que tu essayes d'accéder à un site étranger, ce qui les rend complètement inutilisables.
Donc, ne t'en fais pas : si un jour un gouvernement veut bloquer Internet, il en a toutes les possibilités.

Comme diraient certains : "ils l'ont bien fait en Chine".

Certes on en est encore loin, mais nationalisation d'internet + blocage des VPN + filtrage des sites qui ne plaisent pas (index P2P, porno légal ou illégal, jeux d'argent, tabac...) + éventuellement filtrage des protocoles + labélisation des sites de presse officielle par opposition aux torchons anarchistes dénonçant la politique/propagande du parti gouvernement... on s'en approche, d'autant que mis à part le blocage des VPN, tout ceci a été (est toujours) envisagé en France.
Inscrit le 08/11/2008
3327 messages publiés
*
[message édité par enter le 03/01/2010 à 11:02 ]
Inscrit le 04/08/2006
879 messages publiés
enter, le 28/12/2009 - 17:49

Euh, tu peux m'expliquer en quoi c'est intolérable que les autorités françaises essayent de s'assurer que les sites Internet de paris et autres casinos en ligne ne sont pas des sites contrôlés par la mafia russe ou sicilienne ?

En rien (à la base, je dressais surtout une liste des filtrages envisagés et demandés par les lobbies, dans laquelle j'ai d'ailleurs oublié le filtrage des sites soupçonnés de contribuer directement ou indirectement à violer le droit d'auteur), mais certains services de jeux en ligne homologués dans les autres pays d'Europe ont déjà fait part de leurs craintes concernant ce filtrage en France, car les seules informations qu'ils ont pu obtenir sur le sujet leur laissent à penser qu'ils seront les premiers visés par ce filtrage (et qu'il s'agirait donc moins d'un filtrage de l'illégal que d'un filtrage de la concurrence).
Inscrit le 08/11/2008
3327 messages publiés
+
[message édité par enter le 03/01/2010 à 11:02 ]
Inscrit le 19/06/2009
446 messages publiés
enter, le 28/12/2009 - 17:55

>>>"Il y a plusieurs raisons pour que ça ne se fasse pas :"'

C'est bien pour ça que le parti au pouvoir a très vivement réagi en disant que la nationalisation d'Internet était juste un délire d'un de ses parlementaires qui s'exprimait en son nom propre et sous l'emprise de la boisson (ce deuxième point, non, il ne l'ont pas dit).

>>>"toute forme de censure est, selon moi, un acte de dictature à l'extrême limite du fascisme"

Attitude purement anglo-saxonne : aux USA, tu as parfaitement le droit de dire que les Noirs et les Juifs sont des sous-hommes qui doivent être exterminés. Quand un crétin de base prend ces slogans au mot et commet un carnage, lui seul est inculpé : pas les enfoirés qui lui ont mis ces idées dans la tête. Désolé, mais je préfère notre système où les propos racistes, anti-sémites, diffamatoires, ... sont punis par la loi. C'est peut-être de la censure, mais la démocratie doit se protéger des anti-démocrates.


Je n'avais jamais remarqué à quel point tu pouvais être populiste...

D'une part ce n'est pas de la censure que de condamner les propos antisémites (sans tiret) mon petit enter. La preuve, s'il y avait censure, ces propos ne seraient pas puni par la loi.
Je me sens obligé de t'apprendre la différence entre censure et punition, c'est dingue !
Tu as le droit de dire ce que tu veux en France (n'en déplaise au nain jaune). Mais tu es responsable de ce que tu dis devant la loi. En gros, j'ai le droit de dire des propos antisémites, mais la loi me tombera dessus. C'est ce qu'on appelle la liberté d'expression (et par extension la liberté tout court). C'est un des fondements de ce pays normalement... Je ne sais pas si ta maîtresse en est déjà arrivé à ce point en CM2.....
Inscrit le 09/04/2009
1192 messages publiés
>>>"toute forme de censure est, selon moi, un acte de dictature à l'extrême limite du fascisme"

Hé oui ! C'est pourquoi, contrairement à Enter, nous préférons le premier amendement de la Constitution des USA.
Inscrit le 04/10/2005
1096 messages publiés
Censurer une technologie, pourquoi pas non plus censurer l'électricité produite avec le nucléaire ?
Inscrit le 04/10/2005
1096 messages publiés
VIDEOCLUB, le 28/12/2009 - 13:46
Faudrait interdire Internet aussi, "cet espace joue un rôle significatif dans le piratage, pratique qui pourrait être assimilée à des activités criminelles". Après tout...


VIDEOCLUB intégriste inculte ou troll?
ça ce n'est pas faux, ou une nationalisation pourquoi pas serait bon pour réguler cette espace
Inscrit le 13/03/2009
438 messages publiés
Donc si je suit cette logique l'état vas attaquer les armureries pour incitation au meurtre!!!!
Inscrit le 15/03/2009
123 messages publiés
C'est dingue et extrêmement grave à tout les niveaux. Il est très sérieusement temps que nous nous organisions à défendre ce qui nous reste des libertés de la "Création Assistée par Ordinateur", le logiciel libre et open-source est la cible prioritaire. Je suis aujourd'hui un défenseur assidu et convaincu de l'importance du libre et de l'open-source aussi bien dans le software que le hardware. Qu'un site puisse être la cible d'une censure tous simplement parce que celui-ci propose "Qui veut conrôler le net.torrent" est dramatique. Oui, vraiment digne d'une dictature, soyons clair et ouvrons les yeux. Il est encore temps, ensemble de se rassembler autour de la "table virtuelle" pour coordonner une action pour la protection et le droit fondamental au développement numérique libre et open-source. Il en'est pas question qu'une politique commerciale puisse réduire à néant le travail de milliers/millions de personnes dans un savoureux mélange me permet aujourd'hui de vous écrire. Et je les en remercie ainsi que mon machot
Dans mon garage, pour la liberté des échanges numérique, j'en appelle aux intellectuels du virtuel à réagir et à ouvrir la route.
Merci

edit: Evidement le net ce n'est pas que 5 gus dans un garage . Ceux qui ce sentent concernés réagissez.

editdit: En réponse à l'argument de fin du premier paragraphe: Il s'agit d'une décision qui ne me fera certainement pas prendre la fuite et me sentir coupable à l'avenir lorsque l'on me demandera ce que je faisais pendant que l'industrie du "vous devez rester nos bons petits moutons" tuait à petit feu la liberté numérique et pas seulement. QUE FAISIEZ-VOUS ?
Inscrit le 28/11/2008
3160 messages publiés
la Cour de cassation a jugé que les sites BitTorrent qui hébergent des fichiers torrent jouent un rôle significatif dans le téléchargement illégal de contenus protégés par le droit d'auteur


Oui mais les admins de TPB ont déjà un coup d'avance: ils n'ont plus besoin d'héberger les fichiers torrent (grâce aux liens magnet).

Et là catastrophe: tout moteur de recherche fait l'affaire pour trouver un lien magnet publié sur n'importe quel site/blog/forum (recherche "magnet:?xt=urn:btih:" mot-clé )

Les sites de "torrent" peuvent donc s'adapter en utilisant des robots (spiders) pour parcourir le web à la recherche des précieux infohash (ou liens magnet) et combiner avec les informations obtenues via la DHT. Fais la même chose avec les liens http et tu as Google.

Si Google ne permet pas directement d'avoir une liste de liens magnet, il permet de trouver toute page web contenant des liens magnet en clair.

Et voilà, cadeau:
magnet:?xt=urn:btih:7BFVD4GSYNCVVNO2XNTEHNBUAI2M2A3O
Big Buck Bunny


@ enter: merci de jouer l'avocat du diable, l'on voit de belles argumentations de par et d'autre.
Inscrit le 03/09/2009
76 messages publiés
demon666, le 28/12/2009 - 23:09
Donc si je suit cette logique l'état va attaquer les armureries pour incitation au meurtre!!!!


Ouais et Dieu pour la création de l'Homme.
Inscrit le 15/09/2008
1500 messages publiés
Censurer les torrents ça va dégager une énorme partie du piratage, mais pour combien de temps ? Je pense pas que c'est la bonne solution.
Inscrit le 08/11/2008
3327 messages publiés
+
[message édité par enter le 03/01/2010 à 11:02 ]
Inscrit le 19/06/2009
446 messages publiés
enter, le 29/12/2009 - 16:18

>>>"mais certains services de jeux en ligne homologués dans les autres pays d'Europe ont déjà fait part de leurs craintes concernant ce filtrage en France, car les seules informations qu'ils ont pu obtenir sur le sujet leur laissent à penser qu'ils seront les premiers visés par ce filtrage"

Si ils sont conformes à la législation française, ils n'auront aucun problème à obtenir leur habilitation. Et s'ils ne l'obtiennent pas, il y a des recours judiciaires.

>>>"Hé oui ! C'est pourquoi, contrairement à Enter, nous préférons le premier amendement de la Constitution des USA."

Celui qui permet l'existence de partis nazis, du ku klux klan, de groupes extrémistes de tous bords, ... bref toutes les dérives possibles de groupes qui, si jamais un jour arrivaient au pouvoir, auraient comme première action la suppression de cet amendement.
C'est effectivement un paradoxe, mais la démocratie a le devoir de se protéger elle-même en restreignant la démocratie.
De toute façon, la démocratie et la liberté ne peuvent exister que si il y a des bornes à leur exercice. Aux USA, les bornes ne sont pas situées de la même manière qu'en Europe, mais elles existent également.


Bah oui ! Moi je suis contre le fait qu'on censure les partis nazis ! Je préfère qu'on les traine en justice devant tout le monde plutôt que de me dire qu'ils se cachent dans l'ombre...

Parce que tu es d'une naïveté sans borne (ou d'une mauvaise foi sans borne) si tu penses qu'interdire ses groupes soit un réel frein à leur existence. Tu peux toujours interdire aux gens de s'exprimer, tu ne peux les empêcher de penser, ni de se cacher pour s'exprimer.

Le meurtre est interdit, et pourtant certains le font.

De plus, si tu avais été jusqu'au BAC, tu aurais appris en philosophie que la liberté est justement sans borne. Tu as la liberté de faire ce que tu veux, mais tu en paieras les conséquences selon les lois du pays dans lequel tu vis.

Je sais qu'un mono-maniaque de la pensée comme toi va faire des bonds, mais même dans des tyrannies les gens sont libres de s'exprimer mais ils prennent de grands risques. Cette liberté d'action, personne ne peut la supprimer. Tu mets juste des lois te faisant craindre une sanction.
Inscrit le 09/10/2008
3236 messages publiés
tant d'énergie perdu OSEF du Bittorent, avec HADOPI ca ne sert plus a rien, à moins de vouloir absolument se faire couper internet + amendes

qu'il filtre ou censure, 75% des gens sont déjà passé à autre chose depuis pas mal de temps...
Inscrit le 25/12/2006
4054 messages publiés
C'est effectivement un paradoxe, mais la démocratie a le devoir de se protéger elle-même en restreignant la démocratie.


C'est très mal connaitre les américains. Celui qui voudra supprimer le premier amendement, il connaitra les joies du second. Le système américain est beaucoup mieux bâti. Tout le monde a pesté contre les députés-godillots, ça fait pas rêver un système où un démocrate avec une majorité démocrate au Sénat doit batailler sur certains sujets pour avoir la majorité ? "Trop de libertés tuent la liberté", c'est le slogan des Hadopistes. Exactement les mêmes arguments que les tiens…"Ouiiiii mais les sites pédophiles…et les nazis…les nazis-pédophiles, surtout…" alors que TOUT LE MONDE sait que ce qui les fait bander, c'est un Internet à la chinoise.

Ce qui fait bander les enragés de la démocratie-mais-pas-trop, c'est aussi une société à la chinoise.

C'est amusant comme l'empire du Bien montre vite son vrai visage. Il suffit d'un peu de vent contraire pour qu'on aperçoive les uniformes de la Stasi sous la tunique de l'ami festif des hommes.
Inscrit le 08/11/2008
3327 messages publiés
/
[message édité par enter le 03/01/2010 à 11:02 ]
Inscrit le 19/06/2009
446 messages publiés
enter, le 30/12/2009 - 09:26

>>>"C'est très mal connaitre les américains. Celui qui voudra supprimer le premier amendement, il connaitra les joies du second."

C'est supposer que les partis anti-démocratiques jouent le jeu de la constitution. Il y a aux USA des tas de milices d'extrême droite qui ne reconnaissent pas l'Etat fédéral, ni sa Constitution, ni ses lois.
Le joies du second amendement ne peuvent être appliquées que par un parti qui joue le jeu, pas par un parti ou un président qui déciderait, une fois élu, de passer outre.

Quant au système américain beaucoup mieux foutu, va en parler aux prisonniers de Guantanamo, emprisonnés hors de tout cadre légal. Quand il faut tourner la Constitution et tous les amendements garantissant la liberté, ne t'en fais pas, ils savent faire.


Oui mais je sais pas si tu t'es rendu compte que justement ils ont été pointé du doigt pour ça parce qu'ils ont été contre leur propre constitution... C'est bien beau de prendre des exemples populistes mon petit enter, mais tu as encore un long chemin à faire avant d'avoir l'air crédible.

C'est d'ailleurs pour ça que Obama fait tout pour fermer cette "prison" le plus rapidement possible. Mais l'actualité de ces derniers mois ne doit pas t'intéresser que si elle va dans ton sens je suppose ?
Inscrit le 12/11/2009
12 messages publiés
enter, le 28/12/2009 - 15:03

Pour un état, il est très facile de bloquer l'usage de VPN. D'autre part, tu peux également faire comme font les iraniens. Limiter très fortement le débit dès que tu essayes d'accéder à un site étranger, ce qui les rend complètement inutilisables.
Donc, ne t'en fais pas : si un jour un gouvernement veut bloquer Internet, il en a toutes les possibilités.

Comme diraient certains : "ils l'ont bien fait en Chine".

Certes on en est encore loin, mais nationalisation d'internet + blocage des VPN + filtrage des sites qui ne plaisent pas (index P2P, porno légal ou illégal, jeux d'argent, tabac...) + éventuellement filtrage des protocoles + labélisation des sites de presse officielle par opposition aux torchons anarchistes dénonçant la politique/propagande du parti gouvernement... on s'en approche, d'autant que mis à part le blocage des VPN, tout ceci a été (est toujours) envisagé en France.


Euhh, c'est moi ou l'on est entrain de revivre ce qui c'est passer en Allemagne un peu avant la guerre ?
Inscrit le 25/12/2006
4054 messages publiés
C'est supposer que les partis anti-démocratiques jouent le jeu de la constitution. Il y a aux USA des tas de milices d'extrême droite qui ne reconnaissent pas l'Etat fédéral, ni sa Constitution, ni ses lois.
Le joies du second amendement ne peuvent être appliquées que par un parti qui joue le jeu, pas par un parti ou un président qui déciderait, une fois élu, de passer outre


Ce n'est pas une question d'application. Le second amendement garantit aux américains le droit de posséder des armes. Les armes, ils les ont déjà. Quand bien même un dictateur supprimerait l'amendement, ça ne ferait pas disparaître les armes que les gens possèdent déjà. D'où "les joies de goûter au second amendement".

Quant au système américain beaucoup mieux foutu, va en parler aux prisonniers de Guantanamo, emprisonnés hors de tout cadre légal


J'ai pas dit parfait, j'ai dit mieux foutu. Doit-je te rappeler que les détenus de Guantanamo décollaient d'aéroports européens ? (Les fameux "vols secrets de la CIA"). Le prisonnier de Guantanamo serait sûrement ravi de savoir que je désapprouve quand 24 des pays de l'UE sont soupçonnés d'avoir eux aussi autorisé des détentions secrètes.

Quant à la bataille que livre le gouvernement pour arracher les voix de certains parlementaires de sa majorité, c'est souvent par des promesses de subvention, des postes à responsabilité, des menaces de représailles, l'assurance d'avoir l'investiture aux prochaines élections, ... que les votes sont acquis : pas par des arguments politiques


C'est vrai. Mais le point principal, c'est que tout n'était pas acquis d'avance.

C'est d'ailleurs pour ça qu'il y a souvent des alternances aux USA : les députés et les sénateurs sont donc obligés de ménager leur électorat car ils savent qu'il est facile à leurs électeurs de changer de bulletin aux prochaines élections : le pas à franchir est minime.


C'est un peu le principe d'un représentant du peuple, non, de…représenter le peuple. Note que c'est encore plus facile ici. Un député votera ce qu'on lui dit de voter, sinon c'est la mort politique. Tout le monde le sait ou le devine. Les arguments politiques, on s'en fout tout autant.

Le système de lobbying étant inscrit dans les moeurs américains


Dans la loi aussi.

Ne fais pas d'angélisme : les relations gouvernement-parlementaires aux USA sont probablement encore plus glauques que celles en France.


Exact. Mais c'est l'homme qui est ainsi. C'est pour ça que j'aime le système US. Ils n'espèrent pas vainement un gars détaché de tout qui ne fera pas de saloperies. Ils savent que ça se passera comme ça, alors tout est mis en place pour limiter le pouvoir de ce gars. C'était le point que je voulais défendre. Si Sarko pète les plombs, il n'y a rien de concret pour l'en empêcher. Si Obama pète les plombs, le temps de convaincre une majorité qualifiée de sénateurs, et il est empeaché et jeté à l'asile. Le président Français n'a pas techniquement tous les pouvoirs, mais il en concentre beaucoup. Le système US est à mes yeux beaucoup plus équilibré.
Inscrit le 29/06/2009
590 messages publiés
zoubiddaaa, le 30/12/2009 - 18:30
enter, le 28/12/2009 - 15:03

Pour un état, il est très facile de bloquer l'usage de VPN. D'autre part, tu peux également faire comme font les iraniens. Limiter très fortement le débit dès que tu essayes d'accéder à un site étranger, ce qui les rend complètement inutilisables.
Donc, ne t'en fais pas : si un jour un gouvernement veut bloquer Internet, il en a toutes les possibilités.

Comme diraient certains : "ils l'ont bien fait en Chine".

Certes on en est encore loin, mais nationalisation d'internet + blocage des VPN + filtrage des sites qui ne plaisent pas (index P2P, porno légal ou illégal, jeux d'argent, tabac...) + éventuellement filtrage des protocoles + labélisation des sites de presse officielle par opposition aux torchons anarchistes dénonçant la politique/propagande du parti gouvernement... on s'en approche, d'autant que mis à part le blocage des VPN, tout ceci a été (est toujours) envisagé en France.


Euhh, c'est moi ou l'on est entrain de revivre ce qui c'est passer en Allemagne un peu avant la guerre ?

En tout cas, en Italie, ils y vont tout droit : retour vers le Duce.
Répondre

Tous les champs doivent être remplis.

OU

Tous les champs doivent être remplis.

FORUMS DE NUMERAMA
Poser une question / Créer un sujet
vous pouvez aussi répondre ;-)
Numerama sur les réseaux sociaux
Décembre 2009
 
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
30 1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31 1 2 3
4 5 6 7 8 9 10