Ca reste à vérifier, mais la source est très crédible. L’information serait visible dans le dernier Journal Officiel des Décorations, Médailles et Récompenses, qui n’est pas publié en ligne (vive la modernité) et que nous n’avons pas pu nous procurer. Selon le blogueur et juriste Samuel Authueil, « la moitié du cabinet d’Albanel vient de recevoir la médaille des arts et lettres« .

Christophe Tardieu, l’ancien directeur du cabinet de l’ancienne ministre de la Culture, ferait partie des heureux promus. Il est récompensé sans doute pour son travail remarquable sur Hadopi 1, salué comme il se doit par une censure cinglante du Conseil constitutionnel qui a jugé le texte contraire à la liberté d’expression et de communication et au respect des droits de la défense.

Christophe Tardieu s’est fait remarquer aussi pour son courage et son esprit d’indépendance à l’égard des lobbys. C’est très injustement qu’il avait été suspendu de ses fonctions pendant un mois, alors qu’il n’avait fait que relayer au chef du lobbying de TF1 le courriel envoyé par un employé de la chaîne à sa députée, contre la loi Hadopi. Ca n’était pas de sa faute si TF1 en a déduit qu’il fallait licencier Jérôme Bourreau-Guggenheim alors que le message envoyé par Tardieu à Jean-Michel Counillon était totalement neutre, purement informatif et dénué de toute accointance : « Jean-Michel, vous avez des salariés qui, manifestement, aiment tirer contre leur camp« .

Cette récompense aura au moins le mérite de rétablir dans son honneur ce brave Christophe Tardieu, envoyé dernièrement se refaire une santé politique chez les danseuses.

Contacté par Numerama, Jérôme Bourreau-Guggenheim n’était pas disponible pour se réjouir de cette excellente nouvelle.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés