L'Imperial College London est entrain de développer un disque de la taille d'un CD qui pourrait être capable de stocker un téraoctet de données (1.000 Go).

Avec 250GB par couche, le MODS (Multiplexed Optical Data Storage) pourrait déjà être le « Blu-ray killer ». Les physiciens de l’Imperial College London qui travaillent sur ce projet comptent développer ce disque optique double-couche réversible qui pourra ainsi contenir au total un téraoctets de données, soit 472 heures de film.

Pour parvenir à ce résultat, l’équipe dirigée par le Dr Török utilise des alvéoles asymétriques qui reflètent le laser selon 332 angles différents.

Selon Török, les premiers MODS pourraient être dans les bacs entre 2010 et 2015. De quoi laisser un peu de temps aux FAI d’augmenter la bande passante pour permettre aux abonnés de partager de tels monstres de données…

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés