Alors qu'en France les artistes sont encore très réticents et continuent d'exiger des sanctions à l'égard de ceux qui partagent gratuitement leur musique, les groupes anglosaxons sont de plus en plus nombreux à offrir d'eux-mêmes leurs morceaux. Les derniers en date, les Smashing Pumpkins, annoncent que leur prochain album de 44 chansons sera intégralement distribué sur Internet, gratuitement.

Comme Nine Inch Nails ou Radiohead, les Smashing Punkins ne croient plus que vendre leur musique enregistrée soit la meilleure des choses à faire en 2009. Le leader du groupe Billy Corgan a annoncé sur le site officiel du groupe que le prochain album des Smashing Pumpkins, Teargarden by Kaleidyscope, sera distribué intégralement sur Internet, gratuitement.

L’album dont l’enregistrement a commencé cette semaine sera composé de 44 chansons, qui seront dévoilées l’une après l’autre, à partir d’Halloween. « Chaque chanson sera disponible absolument gratuitement, pour tous et partout. Il n’y aura pas de restrictions. Gratuit voudra dire gratuit, ce qui signifie que nous n’aurez pas besoin de vous enregistrer pour quoi que ce soit, de fournir une adresse e-mail, ou de sauter dans un cerceau. Vous pourrez venir et prendre la chanson ou les chansons comme vous le souhaitez, autant de fois que vous voulez« , écrit Corgan. Cette liberté totale est étonnante, puisque la gratuité sert en principe à créer un fichier de fans, pour vendre ensuite des produits dérivés ou des places de concerts.

Plutôt que de vendre ses 44 chansons qui peuvent être clonées à l’infini sur les réseaux P2P, le groupe revient aux fondamentaux du commerce : ce qui est rare est cher. Ils sortiront par la suite des éditions très limitées de onze mini albums de 4 chansons chacun, qui seront vendues comme des collectors à destination des plus grands fans. Ils ressembleront « plutôt à des mini coffrets qu’à votre CD single habituel« , prévient le groupe, qui ne communique pour le moment aucun détail.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés