Pourquoi créer soi-même un DVD de deux heures de concert lorsque l'on peut proposer à sa communauté de fans de créer une multitude de montages originaux à partir de 30 heures de rushs haute-définition offerts gratuitement aux artistes en herbe ?

Le leader de Nine Inch Nails (NiN), Trent Reznor, ne fait décidément rien comme tout le monde. Et surtout rien comme l’industrie du disque traditionnelle. Non content d’avoir réalisé l’album le plus vendu en 2008 sur Amazon alors qu’il était distribué gratuitement sous licence Creative Commons, ou d’avoir renouvelé l’expérience avec The Slip, Trent Reznor a décidé d’offrir la quantité gigantesque de 400 Go de vidéos haute-définition tirées de sa tournée.

Pas par hasard. Son ancienne maison de disques Interscope, qui a encore les droits sur les chansons enregistrées avec elle, a refusé à NiN le droit d’exploiter ces chansons dans des vidéos de ses concerts. Une interdiction qui tombait mal alors que James Cameron s’était proposé de filmer le show en 3D pour une diffusion en DVD et en Blu-Ray, qui n’aura donc pas lieu.

Trent Reznor s’est donc vengé à sa manière, en se moquant des interdictions opposées par son ancien label. En tout, ce sont environ 30 heures de vidéos qui sont proposées aux internautes, gratuitement.

Livrées en brut, sans montage ni corrections, les vidéos sont tirées de trois concerts réalisés par le groupe en mai 2008 (Victoria), juillet 2008 (Portland) et décembre 2008 (Sacramento). Elles ont été filmées à partir de plusieurs caméscopes haute-définition.

Plutôt que de proposer un DVD live comme l’a toujours fait l’industrie du disque, Trent Reznor veut voir ce que sa communauté de fans est capable de tirer de ces vidéos, avec une créativité qui sera certainement supérieure à celle du groupe, à un coût moindre. Le téléchargement « sera principalement intéressant pour les utilisateurs avancés, qui pourront essayer de les monter pour en faire quelque chose« , explique ainsi Bob Sheridan, le photographe, designer et désormais cinéaste qui accompagne NiN depuis 1999.

Les rushs sont distribués exclusivement sur BitTorrent via le tracker mis en place sur le site officiel de NiN, au format Quicktime HDV (.mov). On regrettera juste qu’aucune licence n’accompagne les fichiers, ce qui rend leur statut juridique relativement flou.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés