Alors que le tribunal de commerce de Paris a obligé Orange à commercialiser ses offres de contenus exclusifs chez les opérateurs concurrents, le gouvernement pourrait lui venir en aide, au détriment des abonnés de Free et SFR qui ne pourront toujours pas avoir accès aux matchs de foot du samedi soir. Selon la Tribune qui cite des sources ministérielles, le gouvernement aurait l’intention « de se saisir du dossier et trouver des solutions législatives« .

Les députés, pourtant, s’étaient déjà opposés à l’exclusivité en proposant dans le cadre de la loi audiovisuel un amendement qui interdisait de lier la fourniture d’un contenu audiovisuel exclusif à la fourniture d’un service de télécommunication. L’Arcep, avant de voir son président remplacé, s’était également élevée contre les pratiques d’Orange, tout comme Eric Besson, qui n’a plus le dossier en main.

S’il légifère en faveur d’Orange, le gouvernement répondrait alors, en plus des propres pressions de l’opérateur historique, à celles de la Ligue Professionnelle de Football. Le Canard Enchaîné de cette semaine raconte ainsi la discorde particulièrement tendue entre Bertrand Méheut, le patron de Canal Plus qui demande à ce qu’Orange ouvre son bouquet aux FAI concurrents, et Frédéric Thiriez, le président de la Ligue, qui s’y oppose. L’hebdomadaire raconte que Thiriez a envoyé le 27 mars un courrier à Canal Plus qui rappelle que la chaîne n’était pas autant attachée que ça à la concurrence lorsqu’elle a absorbé TPS en 2005, et qu’en 2004, Canal Plus avait lui-même signé un accord d’exclusivité avec Orange pour la diffusion de Foot+.

La Ligue craint que si Orange se retire du marché des droits du football parce qu’il ne peut plus s’en servir comme levier pour attirer des abonnés, les enchères sur les droits s’effondreront au prochain appel d’offres, où Canal+ pourrait être seul candidat. Or le football français, qui a déjà des difficultés à rivaliser avec les clubs européens pour attirer les meilleurs joueurs, pourrait se marginaliser si les droits ne sont pas d’un niveau suffisant.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés