Benjamin Thominet, qui nous a déjà gratifié de son Etat des lieux du piratage sur Internet, revient aujourd'hui avec un dossier complémentaire sur l'Economie de la culture numérique.

Loin d’être destructeur de l’économie culturelle, le P2P pourrait enrichir les artistes, producteurs et consommateurs si les bonnes décisions étaient prises en ce sens. Il faut accepter de revoir l’ensemble des bases qui gouvernent le modèle économique actuel de la culture et du divertissement.

Le dossier que nous mettons en ligne aujourd’hui devrait aider à saisir ces enjeux.

Accéder au dossier :

Economie de la culture numérique : la réflexion avance

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés