La député UMP des Alpes-Maritimes Muriel Marland-Militello, rapporteur pour avis de la commission des affaires culturelles pour la loi Création et Internet, s’est indignée sur son blog des attaques subies par le site Jaimelesartistes.fr mis en place par le ministère de la Culture pour défendre la riposte graduée, et débranché samedi par son hébergeur (dans des conditions qui, selon nous, arrangent beaucoup les affaires du ministère).

Peu effrayée par des comparaisons douteuses, la député à la voix haut perchée estime que ces attaques constituent du « terrorisme cybernétique« , mais qu’il ne « gagnera pas« .

« Je condamne fermement les personnes qui se sont rendues coupables d’attaques massives sur le site internet jaimelesartistes.fr, mis en place par le ministère de la culture« , écrit-elle sur son blog. « Ces actes liberticides sont proprement inadmissibles. Ils bafouent le droit pour les citoyens d’être informés sur les projets gouvernementaux. Ils bafouent la liberté d’expression« .

Elle demande à ce que les auteurs des actes soient « rapidement identifiés, poursuivis et sévèrement punis« , et estime que « dans une démocratie, il est sain que chacun puisse exprimer son opinion mais priver de parole un ministère par des actes délictueux est une atteinte grave à la démocratie« .

« Nous protégerons la création et nous ferons d’internet un espace de liberté mais plus une zone de non-droit -ces attaques l’illustrent malheureusement-« , ajoute-t-elle, confirmant ainsi nos analyses. Le gouvernement et la majorité se serviront de l’excuse des attaques pour continuer à décrire Internet comme un Far-West qu’il convient de civiliser, selon les propres termes de Nicolas Sarkozy.

« Les terroristes de l’internet ne gagneront pas !« , assure-t-elle enfin.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés