Les États-Unis se disputent avec la Chine la place de nation du cinéma. Si l'un a l'influence historique, l'autre possède une croissance soutenue.

Le 20 décembre, le bureau des films de l’administration publique comptait pas moins de 40 917 salles obscures à travers la Chine. Le pays est donc désormais le territoire le plus doté en écrans au monde, devant les États-Unis.

En mai, aux USA, on comptait 40 759 écrans, la différence est donc mince mais hautement symbolique pour les Chinois. Le bureau des films (SARFT) a en effet pris la peine de souligner la différence dans son communiqué.

En 2016, la Chine voyait s’ouvrir 26 écrans par jour sur son territoire en moyenne. Par ailleurs, 85 % des salles chinoises sont équipées avec des projecteurs 3D.

salle cinéma
CC M4tik

Cette accélération du business du cinéma concorde avec les lourds investissements des géants chinois (Wanda, Alibaba etc.) à Hollywood et à un box-office connaissant une croissance vertigineuse.

En 2015, le box-office total de l’année montrait une progression de 48 % de places achetées en plus par rapport à l’année précédente. Cette année, la croissance exceptionnelle du nouveau marché géant du film semble s’être stabilisée en deçà des 5 % selon les premières estimations.

Une chute violente que les autorités veulent endiguer en ouvrant, enfin, le marché chinois à de plus nombreux films étrangers. Le pays étant très friand de blockbusters hollywoodiens.

À lire sur Numerama : La Chine adopte une loi pour l’industrie cinématographique «  au service du socialisme  »

Partager sur les réseaux sociaux