Canonical officialise son soutien financier en tant que mécène du projet KDE. La société qui est derrière Ubuntu investit ainsi dans l'environnement de bureau Qt le plus célèbre du monde GNU/Linux.

En 2014, Canonical décidait d’offrir à Kubuntu, une variante de la distribution Ubuntu livrée avec les logiciels KDE, un financement constant et une reconnaissance dans l’entreprise, transformant ainsi un projet uniquement communautaire en version officielle et soutenue par la société. Aujourd’hui, c’est l’ensemble du projet KDE qui reçoit l’attention et le financement de Canonical, à travers sa fondation KDE e.V.

Bien que KDE ne soit toujours pas l’environnement de bureau sur lequel Canonical travaille pour Ubuntu, Mark Shuttleworth et sa société ont décidé de s’impliquer financièrement dans la communauté, pour sa survie et sa longévité. Derrière cette décision, il faut voir les apports considérables de la communauté KDE à l’ensemble du monde du libre et notamment au framework Qt.

KDE
CC Vivek

Le framework Qt prend une place importante dans ce que Canonical dessine comme futur d’Ubuntu, avec Unity 8 et Mir, dont QML est un élément essentiel. Mais c’est aussi pour la société l’occasion d’aider la communauté KDE à adopter son nouveau format logiciel, Snap. Enfin, il y a là une reconnaissance d’une des communautés les plus innovantes du monde du libre.

En devenant mécène du projet KDE, Canonical rejoint d’autres sociétés de renoms, comme Google, The Qt Company, SuSE, et Blue Systems.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés