La valeur du bitcoin a augmenté de 7 % depuis l'annonce des résultats du référendum sur la sortie du Royaume-Uni de l'Union Européenne.

Si vous avez suivi l’actualité financière ce matin, vous avez pu remarquer à quel point les banques, les places boursières et les monnaies ont tremblé à cause de la dévalorisation de la livre sterling, qui a perdu 6,44 % de sa valeur par rapport à l’euro et 10 % par rapport au dollar. Une chute historique qui la ramène à son plus bas niveau depuis 1985. Mais cette baisse spectaculaire cache une hausse tout aussi intéressante, remarquée par Quartz : celle du bitcoin.

À l’annonce des résultats du référendum qui a consacré la sortie du Royaume-Uni de l’Union Européenne, la crypto-monnaie a gagné 7 % de sa valeur en quelques heures. Dans les dernières 24 heures, c’est une augmentation de 20 % qui a été constatée pour le bitcoin. Les entreprises et particuliers qui voient dans la monnaie virtuelle un changement de la valeur confiance, passant du système monétaire international à la crypto-monnaie, se sont empressés de commenter cette hausse en y voyant un signe de la maturité du bitcoin. Pour eux, c’est un signe que l’économie est en train de redéfinir ce qu’elle tient pour de bons investissements ou en tout cas, des investissements de confiance.

atlas_ByLO4S5r

Si la tendance se poursuit, elle sera difficile à ignorer et montrera, en effet, que la chute des monnaies traditionnelles peut aujourd’hui fragiliser la confiance des investisseurs qui jugent désormais le bitcoin comme une alternative viable — si ce n’est plus viable encore que la livre, l’euro ou le dollar. Pour autant, il faut, encore aujourd’hui, donner un élément de contexte : malgré sa progression, la valeur totale des bitcoins en circulation atteint seulement 10,6 milliards de dollars. C’est peu, si on compare la somme au trillions de dollars qui circulent dans le système monétaire classique.

 

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés