HTC vient d'annoncer un partenariat stratégique avec Dassault Systèmes pour conquérir le marché de la réalité virtuelle en entreprise.

S’il y a bien une chose que nous attendons dans le joyeux monde de la réalité virtuelle, ce sont les applications qui dépassent le jeu vidéo. C’est bien simple : aujourd’hui, une application de dessin en réalité virtuelle comme le Tilt Brush de Google a le don de nous accrocher bien plus longtemps qu’une expérience vidéoludique, même excellente. C’est dire le potentiel de cette technologie pour des taches professionnelles ou en entreprise. Et Dassault Systèmes l’a bien compris : la firme française a annoncé aujourd’hui un partenariat avec HTC pour développer des applications professionnelles sur le Vive.

« Nous sommes à l’ère de l’économie de l’expérience, ce qui signifie que l’innovation doit être conduit par la valeur des expériences », a affirmé Bernard Charlès, directeur général de Dassault Systèmes dans un communiqué pour annoncer ce nouveau partenariat. L’idée est de porter la plateforme 3DEXPERIENCE de Dassault en réalité virtuelle pour apporter des outils toujours plus immersifs pour les entreprises. 3DEXPERIENCE est une suite logicielle conçue pour gérer à plusieurs des projets de modélisation 3D ou de simulation, pour faire passer des concepts à la réalité.

soiree-htc-vive4

Dassault et HTC comptent faire une démonstration de cette solution lors d’événements qui mettront en scène les univers du design, de la science, de l’industrie et du marketing, pour montrer, on le pense, la polyvalence de la solution. En juillet, une expérience immersive à plus grande échelle nommée 3DEXPERIENCECity sera montrée au World Cities Summit et servira de proof of concept en réalité virtuelle pour montrer aux gouvernements comment modéliser, simuler et exploiter des projets et services urbains.

Quand on connait l’implication de Dassault Systèmes dans la réalité virtuelle, qui ne date pas d’hier, on ne peut que voir dans ce partenariat une aubaine pour HTC. On aurait pu croire qu’une entreprise qui a une sœur, Dassault Aviation qui améliore son Virtual Reality Center depuis 2002 se serait passée d’une technologie grand public comme le Vive mais HTC semble avoir eu de sérieux arguments pour convaincre. En effet, on voyait dans les allées du salon Laval Virtual des professionnels de la réalité virtuelle beaucoup de Vive. Et pour cause : c’est le seul casque qui, peu ou prou, a pris ce qui se faisait dans la réalité virtuelle professionnelle et a cherché à rendre ces technologies plus ou moins abordables.

Une stratégie qui, à terme, pourrait payer pour HTC et Valve.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés