Cela faisait des semaines qu'un Américain abusait la fonction Autopilot de sa Tesla. Il a finalement été arrêté... avant de recommencer dès sa sortie de garde à vue. Il publie même ses vidéos sur Instagram, à la vue de tous.

Un Américain s’amusait depuis des semaines à déambuler dans les rues de la baie de San Francisco à bord de sa Tesla Model 3, la fonction autopilote activée. Il avait pour habitude de s’asseoir sur la banquette arrière et de simplement garder un pied sur le volant, pour que l’Autopilot ne se désactive pas. C’est la police californienne elle-même qui a annoncé cette arrestation sur son compte Facebook, le 11 mai. L’homme avait été arrêté lundi 10 mai.

« Le conducteur de la banquette arrière », comme ils le nomment, a été arrêté pour « conduite imprudente » (reckless driving, en anglais). L’homme de 25 ans a été « arrêté sans incident » et sa voiture a été mise à la fourrière car elle fait office de preuve, et « reste soumise aux conditions de l’enquête en cours ».

L’homme avait déjà été filmé à bord de sa Tesla Model 3, à l’arrière, Autopilot activé // Source : YouTube/Ingineerix
L’homme avait déjà été filmé à bord de sa Tesla Model 3, à l’arrière, Autopilot activé // Source : YouTube/Ingineerix

Nos confrères du site spécialisé Electrek avaient repéré cet énergumène dangereux, remarquant avec beaucoup de justesse que l’homme « ne demandait qu’à être arrêté » par les forces de l’ordre. D’ailleurs, dans leur publication Facebook, la police de Californie mentionne que ce n’est pas la première fois que les forces de l’ordre avaient reçu des signalements de cet homme pour un comportement similaire : certains remontent au 27 avril.

Conduire une voiture autonome sans les mains est non seulement illégal, mais profondément dangereux

Comme l’a rappelé le New York Times, il est interdit, en Californie, de conduire une voiture en mode autopilote sans être derrière le volant — c’est d’ailleurs le cas aussi en France, où le code de la route demande même que l’on ait les mains sur le volant à tout moment.

Le conducteur de 25 ans a été interrogé par la chaîne ktvu : il s’est montré très fier de lui, précisant qu’il comptait « attendre que sa voiture charge » avant de remonter à l’arrière pour conduire à nouveau avec l’Autopilot activé.

Le pire est probablement qu’il disait vrai : si sa Model 3 a été réquisitionné par la police, il a indiqué sur son compte Instagram en avoir « trouvé une autre » dès le 13 mai. On le voit continuer à faire des vidéos dans lesquelles il se met en scène dans le véhicule en marche, sur le siège passager ou à l’arrière. Jusqu’à son prochain tour au poste de police ?

Une publication du même homme sur Instagram, après sa sortie du poste // Source : Instagram

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo