L’association chaperonnée par Facebook en charge du projet Diem va être démantelée. Ses actifs seront repris par la banque Silvergate, qui les rachète pour un montant d’environ 182 millions de dollars.

Dans un communiqué paru le 31 janvier 2022, Stuart Levey, le directeur général de l’association en charge de la crypto-monnaie Diem, annonce la vente de la propriété intellectuelle et des actifs du projet à Silvergate Capital Corporation, la société holding de la banque Silvergate. Presque trois ans après son annonce, la crypto-monnaie Libra, renommée Diem entre temps, est officiellement un échec.

Diem/Libra n’avait aucune chance

Annoncée en juin 2019, la crypto-monnaie Libra comptait à l’origine 28 partenaires de renom (PayPal, Mastercard, Uber, Spotify, Free…). Facebook, son créateur, imaginait aller au-delà du dollar et de l’euro en lançant la première crypto-monnaie universelle. Il avait mal anticipé la défiance des États et des autorités de régulation qui, sans surprise, s’y sont vivement opposés. Depuis l’annonce de Libra, les mauvaises nouvelles s’enchaînent et le projet n’avance pas. Les partenaires sont partis, Facebook a pris du recul pour que la crypto-monnaie ne soit pas trop associée à lui (d’où le changement de nom pour Diem) et, plus récemment, son responsable des crypto-monnaies a quitté le navire. À terme, il semblait évident que Meta allait jeter l’éponge.

Dans le communiqué de l’association Diem, on apprend que la crypto-monnaie serait « la meilleure jamais créée » selon un régulateur américain, même si les autorités n’ont jamais souhaité donner leur aval. Un peu partout sur les réseaux, les personnes qui ont travaillé sur le projet se félicitent malgré l’échec final.

Meta ne sort pas complètement perdant de cette histoire. Silvergate, qui récupère les actifs du projet, payera à l’association Diem 50 millions en cash et lui cédera environ 1,2 million d’actions. Le montant total de la transaction avoisine aujourd’hui les 182 millions de dollars même s’il ne veut pas dire grand-chose puisqu’il est basé sur une variable importante (l’action Silvergate vaut 107 dollars mardi matin, mais devrait s’envoler à l’ouverture de Wall Street, avant de probablement redescendre). Avec la propriété intellectuelle de Diem, Silvergate espère améliorer son projet de stablecoin (une crypto dont le prix est calqué sur celui d’une monnaie classique, avec un cours plus stable). Il reste peu probable de revoir le Diem un jour.