Avez-vous songé à l'origine du nom du site sur lequel vous avez déjà cotisé pour une cagnotte ? Voici comment Leetchi a été baptisé ainsi.

C’est sans doute l’une des plateformes de cagnotte en ligne les plus connues, avec Le Pot Commun. Vous avez certainement déjà entendu parler de Leetchi, soit parce que vous avez participé à une collecte ou bien en raison de l’actualité. Lors du mouvement des gilets jaunes, une cagnotte avait fait polémique, car elle concernait un homme qui avait frappé les forces de l’ordre.

Ces affaires très médiatiques sont toutefois assez rares : sur Leetchi, on trouve avant tout des collectes pour des anniversaires, des pots de départ, des cagnottes solidaires (comme lors de l’incendie de Notre-Dame de Paris) ou des dons qui se déroulent sans anicroche. Le site, lancé en 2009 par Céline Lazorthes, est aujourd’hui une filiale du Crédit Mutuel Arkéa, qui a racheté l’essentiel des parts en 2015.

Leetchi aurait pu s’appeler Clink

Quant à son nom, pas besoin de beaucoup de jugeote pour deviner d’où provient cette inspiration. C’est le célèbre fruit, indispensable à toute carte de restaurant chinois, qui en est à l’origine. Cette filiation est confirmée dans la page « À propos » du site officiel de Leetchi. C’est un ami de Céline Lazorthes qui a dégoté ce nom, ce qui a opportunément remplacé « Clink », le nom qui a été envisagé au départ.

Litchi
Des litchis au bout d’une branche. // Source : Paul Scott

Pourquoi Clink ? Car cela devait évoquer le tintement de deux verres s’entrechoquant lors d’un toast — ce qui n’est pas absurde au regard de ce à quoi servent les cagnottes. Sauf qu’il n’était pas acquis que tout le monde prononce ce nom comme il faut, surtout à l’international — un point important pour tout développement hors des frontières hexagonales. Il fallait en outre que le nom soit court et mémorisable.

Selon le récit donné par Leetchi, c’est ironiquement lors d’un verre avec des proches que le successeur de Clink a été trouvé : l’un des convives a fait observer que les fruits servent de vivier à idées dans le milieu de la tech pour trouver des noms. Il suffit de penser à Orange, Apple ou même BlackBerry (mûre en anglais) — Fitbit a failli aller dans cette direction aussi, avant de partir sur un nom mêlant minceur et numérique.

Par contre, l’histoire ne dit pas pourquoi Leetchi a choisi de reprendre le nom du fruit en faisant exprès de l’orthographier de travers (en français, celui-ci s’écrit litchi ; en anglais, il s’écrit lychee). Le logo s’inspire aussi du fruit, avec l’emploi du rouge que l’on retrouve sur la coque. Les deux « e » symbolisent également deux fruits accrochés sur une branche, prêts à être cueillis.

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo