Le Galaxy Z Flip de Samsung est à peine sorti que la solidité de son écran en verre est remise en question.

La semaine dernière, durant sa conférence dédiée au Galaxy S20, Samsung a levé le voile sur le Galaxy Z Flip — son deuxième smartphone pliable disponible depuis le 14 février. Ce second essai cache une véritable prouesse technologique : il est le premier à disposer d’un écran flexible en verre. Ou, plutôt, il serait le premier, à en croire les tests de durabilité de la chaîne YouTube JerryRigEverything. Publiés le 16 février, ils remettent en cause la communication de Samsung.

Si impressionné soit-il par le produit qu’il qualifie volontiers de meilleur smartphone pliable jamais sorti, l’intéressé estime que l’écran n’est pas entièrement en verre. Tout au moins, il ne possède pas les propriétés du matériau qui est supposé plus résistant que le plastique. De fait, le Galaxy Z Flip est très, très fragile.

L’écran du Z Flip se raye aussi facilement qu’un écran en plastique

Pour prouver ses dires, JerryRigEverything a passé le Z Flip dans son révélateur de résistance aux rayures, articulé autour d’une échelle appliquée à tous les smartphones. Normalement, un téléphone avec un écran en verre commence à être marqué au niveau six du test. Le Z Flip ? Les ennuis commencent dès le deuxième palier, comme ce fut le cas pour le Galaxy Fold, le palier où seuls les écrans en plastique se raient. Le produit premium de Samsung peut même être endommagé avec… un ongle. «  L’écran n’est en aucun cas résistant aux rayures », conclut le bourreau prêt à faire passer les pires sévices aux objets technologiques. Par ailleurs, le Z Flip n’a pas trop apprécié la flamme du briquet. 

JerryRigEverything pense que Samsung utilise un matériau hybride pour son Galaxy Z Flip, mélangeant le verre et le plastique. Cette astuce permettrait à la multinationale de mettre le mot ‘verre’ dans l’appellation de sa technologie (Ultra Thin Glass), sans que cela en soit vraiment. Samsung n’a pas commenté.

Le Samsung Galaxy Z Flip passe des tests de rayures // Source : YouTube JerryRigEverything

Cette résistance décevante pourrait aussi être liée à la fine couche protectrice appliquée par Samsung (celle qui avait posé problème pour les premières versions du Galaxy Fold). « S’ils changent le nom du matériau de l’écran pour quelque chose en-dessous du verre alors je lui mettrais un 10/10. La seule caractéristique physique que ce matériau partage avec le verre est la clarté. Et je ne pense pas que ce soit juste pour les utilisateurs », conclut JerryRigEverything. 

En bref, si vous achetez un Galaxy Z Flip, prenez en grand soin.

Crédit photo de la une : YouTube JerryRigEverything

Partager sur les réseaux sociaux