Des clients de GoPro en possession du drone Karma signalent l'existence d'un bug GPS qui empêche de faire voler leur appareil. L'entreprise déclare enquêter sur ce problème.

Peut-être vous souvenez-vous du bug du 6 avril 2019 qui a touché les boîtiers GPS ? Il s’agissait d’une remise à zéro de la numérotation du calendrier GPS sur certains vieux modèles. Le comptage des semaines depuis le lancement du système mondial de positionnement américain a heurté une limite technique à cette date, puisque le numéro de la semaine a dépassé la valeur maximale autorisée.

C’est de toute évidence à un problème similaire qu’est confronté GoPro depuis le début de l’année, pour le modèle GoPro Karma. Depuis le début de l’année, des clients interpellent l’entreprise américaine sur Twitter comme sur ses forums pour l’alerter sur l’absence de signal GPS. Résultat, il leur est impossible de remettre en vol leur appareil, alors que le modèle n’est pas si vieux : il date de septembre 2016.

gopro-drone-karma
Un drone Karma en vol. // Source : GoPro

Sur Twitter, GoPro a déjà répondu à plusieurs internautes pour leur dire que le souci est en cours d’investigation et qu’une communication plus complète est à prévoir prochainement. Un correctif pourrait donc voir le jour bientôt pour rendre l’engin de nouveau fonctionnel. Il s’agirait alors de la première mise à jour du drone Karma depuis le 26 septembre… 2018, avec la sortie de la version 2.5 du logiciel.

Le Karma, l’erreur industrielle de GoPro

Cette longue traversée du désert pour les mises à jour s’explique aisément : l’incursion de l’entreprise dans le marché des drones a été un sévère échec. Son unique modèle n’a pas eu la carrière commerciale espérée, à cause d’une défaillance technique ayant nécessité le rappel de plusieurs milliers d’exemplaires. En fait, le Karma a sans doute été la pire erreur industrielle de la société.

Si l’insuccès du Karma n’explique pas tous les maux de l’entreprise, il a contribué à la chute du chiffre d’affaires du groupe et à une série de plans sociaux peu après sa sortie dans le commerce. La vente de l’engin a même été suspendue quelques mois, conduisant le groupe à rembourser intégralement ses clients et à leur offrir une caméra Hero5 en guise d’excuse.

En fin de compte, GoPro a jeté l’éponge début 2018 avec le business des drones. La société a certes continué, pendant quelques mois, de proposer la mise à jour de son appareil (la version 2.5 apporte la compatibilité avec la caméra Hero7), pour ne pas couper trop vite le cordon avec sa clientèle. L’entreprise s’était toutefois engagée à continuer à fournir des services et un support aux clients de Karma.

Ce bug va lui en donner l’occasion.

Partager sur les réseaux sociaux