Google promet un patch pour que l’écran reste en 90 Hz même en basse luminosité. Des internautes avaient noté que l’affichage redescendait à 60 Hz quand l’éclairage était plus faible.

Avec son Pixel 4, Google est parvenu à frapper très fort, au point même de réussir à faire jeu égal avec l’iPhone 11 Pro. Tout particulièrement, c’est dans deux domaines que le dernier-né des smartphones de la gamme se distingue : la photographie, avec la présence de deux capteurs à l’arrière, et l’affichage, grâce à un écran 90 Hz qui offre une fluidité remarquable à Android.

Deux bémols doivent toutefois être apportés : d’abord, le fonctionnement de l’écran n’est pas de tout repos pour la batterie. Il consomme davantage d’énergie qu’un écran standard. Ensuite, il s’avère que le taux de rafraichissement maximal à 90 images par seconde ne se déclenche que dans le cas où la luminosité de l’écran est quasiment à son maximum (au-dessus de 75 %).

Un correctif est sur les rails

Ce comportement, relevé par des membres de la communauté Android, va prochainement faire l’objet d’un correctif logiciel. C’est ce qu’a annoncé Google : «Nous avons déjà planifié des mises à jour que nous déploierons dans les semaines à venir et qui incluent l’activation du 90 Hz dans davantage de conditions de luminosité ». Y compris donc un niveau d’éclairage de l’écran moindre.

L’entreprise américaine a rappelé qu’il est normal que l’écran du Pixel 4 affiche un taux de rafraichissement variable, afin de ne pas trop solliciter la batterie. En effet, dans certains cas de figure, le 90 Hz n’est pas requis. C’est le cas de la vidéo (celle-ci étant la plupart du temps filmée à 24 ou 30 images par seconde) ou lorsque le mode économie d’énergie est activé.

Toutefois, dans le cas de l’éclairage, le fonctionnement actuel du Pixel 4 n’est pas cohérent avec le souci de préservation de la batterie. Sur le papier, il faudrait plutôt réserver ces 90 Hz au moment où la luminosité est moins vive, et redescendre à 60 Hz quand celle-ci est augmentée. Ou du moins prévoir un réglage de ce type. Car pour l’heure, entre les 90 Hz et la forte luminosité, c’est un peu la double peine pour la batterie.

Source : Numerama

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez les suivants : ne les manquez pas en vous abonnant à Numerama sur Google News.