YouTube a fait une erreur en menaçant de retirer une grande partie des badges « vérifiés » à sa communauté.

Le 19 septembre, les administrateurs de la chaîne YouTube de FrAndroid ont eu la surprise de recevoir un mail du service de vidéo en ligne, élégamment tourné et trop apaisé par rapport à son contenu et qui disait en substance : nous allons vous retirer votre badge « vérifié ». Ce badge est utilisé sur YouTube, comme sur Twitter, pour garantir qu’une chaîne qui utilise un nom est bien ce qu’elle affirme être : cela évite à des marques ou des personnalités de subir des usurpations d’identité.

Numerama édite deux chaînes YouTube : Numerama et Vroom.

Mais FrAndroid était loin d’être seul dans sa mésaventure : des milliers de Youtubeurs et Youtubeuses, parfois avec des millions d’abonnés, ont reçu ce mail sans préavis avec une menace de disparition du symbole dès le mois d’octobre — soit dans 10 jours. Après la levée de boucliers légitime, YouTube a complètement rétropédalé et Susan Wojcicki en personne s’est excusée auprès de la communauté. Résultat, YouTube ne fera pas du tout ce qui avait été écrit dans le mail : tous les badges accordés resteront affichés et les créatrices et créateurs pourront continuer de demander un badge. Dans le mail envoyé, YouTube affirmait en effet que les futures attributions seraient proactives et non en réponse à une demande.

La grosse erreur de YouTube est peut-être d’avoir ratissé trop large, en exposant des critères de validation en contradiction avec le message. Voici ce que l’on pouvait en effet lire sur le mail :

« Généralement, une chaîne est validée si :

  • elle est suivie par une communauté et un public larges sur YouTube
  • elle est célèbre en dehors de la sphère YouTube et affiche une présence en ligne importante ;
  • son nom peut être confondu avec d’autres chaînes sur YouTube. »

Trois critères qui s’appliquent sans mal à FrAndroid et des tas d’autres comptes qui ont reçu la même lettre numérique. Aussi ubuesque que cela puisse paraître, l’un des changements évoqués dans le mail restera au programme : YouTube va vérifier si les chaînes « vérifiées » sont bien authentiques. Cela signifie-t-il qu’avant ces décisions, la plateforme ne procédait à aucune vérification manuelle et humaine lors de l’attribution des badges ? Cela serait cocasse.

En plus de cela, The Verge affirme que YouTube se débarrassera du sigle « vérifié  » pour laisser la place à un badge différent présent sur le nom de la chaîne. Ces changements, moins radicaux, interviendront l’année prochaine.

Partager sur les réseaux sociaux