La plus vieille webcam encore en activité, FogCam, va couper son signal à la fin du mois d'août. Sa retransmission a débuté il y a 25 ans, en 1994.

C’est un petit pan du web historique qui s’en va. À la fin du mois d’août, la plus ancienne webcam encore en activité dans le monde cessera de retransmettre ses images aux internautes. La décision a été annoncée sur Twitter le 17 août par Jeff Schwartz et Dan Wong, les deux Américains à l’origine de cette diffusion quasi-ininterrompue depuis 25 ans, à une époque où ils étaient encore étudiants.

1994, naissance de FogCam

C’est en 1994 que survient l’installation de cette caméra, baptisée FogCam à cause de sa faible qualité d’image (« fog » peut signifier brumeux, brouillard en anglais). Les deux jeunes hommes la positionnent au sein de l’université d’État de San Francisco, en Californie, et orientent son point de vue vers l’avenue Holloway, qui longe un côté du campus, au niveau du département technologique.

FogCam
Le site officiel de la webcam. // Source : FogCam

Avant qu’il ne soit trop tard, sachez que vous avez encore la possibilité de voir le flux vidéo sur le site officiel de FogCam. Prenez garde, néanmoins : l’image, outre son manque flagrant de netteté, est loin d’être fluide : le rafraichissement ne survient que toutes les 20 secondes. C’est aussi ça, FogCam : une plongée dans le net des années 90, où le haut débit et la haute définition n’existaient pas encore.

Si FogCam est aujourd’hui la plus ancienne (mais plus pour longtemps) webcam encore en activité, elle n’est toutefois pas la plus vieille à avoir été mise en oeuvre. Jeff Schwartz et Dan Wong le reconnaissent volontiers sur leur site. En 1991, une autre webcam, mise en place à l’université de Cambridge, au Royaume-Uni, a pendant longtemps occupé la première marche, avant de baisser le rideau en 2001.

Un projet trop compliqué à poursuivre

Reste une question : pourquoi FogCam cesse pour de bon ses activités ? La réponse est donnée par Jeff Schwartz dans une interview au San Francisco Gate : « Essentiellement, c’est que nous n’avons plus une très bonne vue, ou un bon endroit pour mettre la caméra », explique-t-il. « L’université nous tolère, mais elle ne nous soutient pas vraiment et nous devons donc trouver des endroits sûrs par nous-mêmes ».

Université San Francisco
La caméra se trouve au niveau de la fac de San Francisco. // Source : Prayitno

Si l’aventure FogCam touche à sa fin, sachez qu’il existe par ailleurs bien d’autres flux en vidéo qui sont disponibles et qui proposent des directs sur de très longues périodes de temps. On pense par exemple à la chaîne YouTube Bears & Bison, qui propose de voir des animaux dans la nature ou dans des parcs animaliers. Certes, on ne retrouve pas la saveur du web des années 90, mais au moins la qualité est au rendez-vous.

Si la webcam va tirer sa révérence le 30 août, le site officiel, dont le look désuet a aussi un certain charme, sera encore debout après la date fatidique. « C’est pour la postérité », fait savoir Jeff Schwartz. «  Internet a beaucoup changé depuis 1994, mais Fogcam aura toujours une place particulière dans son histoire », concluent les deux hommes, pleins de gratitude pour celles et ceux qui ont suivi cette odyssée.

Partager sur les réseaux sociaux