Elon Musk veut changer le tunnel permettant aux étudiants de s'affronter dans un concours Hyperloop.

Il est temps que SpaceX revoit un peu sa copie. Car, pour la troisième édition consécutive, les étudiants allemands de l’université technologique de Munich ont remporté le concours de vitesse Hyperloop Pod Competition. Cette année, leur pod a atteint les 463 km/h selon un tweet publié ce lundi 22 juillet. C’est un peu moins bien que l’an dernier — 467 km/h — mais ce fut suffisant pour remporter la compétition.

Face à ce lauréat qui ne cesse d’être imbattable, Elon Musk a promis des changements pour l’année prochaine. « Le concours Hyperloop de l’an prochain prendra place dans un tunnel de 10 kilomètres avec un virage », a précisé l’intéressé via Twitter. Aujourd’hui, le terrain d’expérimentation, situé au siège de SpaceX, est une ligne droit qui couvre un peu plus qu’un kilomètre. 

Des nouvelles contraintes pour l’an prochain

Si SpaceX parvient à construire un tel tunnel dans les mois qui viennent alors la Hyperloop Pod Competition n’aura plus du tout le même visage, ni les mêmes contraintes. Aujourd’hui, le concours demande aux étudiants de construire un pod capable d’accélérer très, très vite mais, aussi, de freiner très, très fort (la distance est courte) — sans crash. Avec un parcours de plusieurs kilomètres, ce sera peut-être la vitesse moyenne qui sera retenue ainsi que la manière avec laquelle le virage sera géré par le véhicule.

Il reste désormais la question de la faisabilité du projet à court terme (on ne construit pas un tunnel de 10 kilomètres du jour au lendemain). Sur ce point, SpaceX pourra difficilement agrandir le tunnel d’aujourd’hui de plus de 200 mètres, selon des propos de Steve Davis, président de Boring Company, relevés par TechCrunch. Elon Musk, lui, s’est montré beaucoup moins affirmatif que dans son tweet : «  Je ne pense pas que nous pourrons construire un long tunnel sous-terrain d’ici un an, mais d’ici trois ans c’est plus envisageable. » On verra l’été prochain si une solution a été trouvée par SpaceX.

Concours Hyperloop 2019 // Source : Twitter TUM Hyperloop

Partager sur les réseaux sociaux