Microsoft a organisé une présentation interne d'un futur appareil de la gamme Surface. Cette nouvelle machine est dotée de deux écrans, ce qui confirme plusieurs rumeurs.

L’un des prochains appareils de la gamme Surface embarquera deux écrans. C’est en tout cas ce qu’affirment les sources de The Verge qui ont pu assister à une présentation organisée par Microsoft en interne. Une vidéo dévoilant les futurs produits Surface a été montrée aux employés, dont un prototype disposant de deux écrans. La machine n’était donc pas réellement présente, mais les visuels du dispositif ont suffi à attirer les employés qui « formaient de longues lignes d’attente pour l’apercevoir. »

Un appareil à deux écrans viendra s’ajouter à la Gamme Surface. // Source : Microsoft

Le retour du projet « Centaurus » ?

Selon le média américain, le prototype présenté lors de l’événement interne se nommerait « Centaurus ». Ce nom de code a été révélé pour la première fois en décembre 2018 par Windows Central et fait référence à un projet similaire à Courier, un ancien prototype de tablette pliable de Microsoft. Le nouveau Surface aurait pour objectif de proposer aux utilisateurs un PC capable d’assumer à la fois les rôles d’ordinateur, de tablette et de livre numérique grâce à ses écrans. Des capacités relativement semblables à ce que proposent déjà d’autres produits de la gamme Surface.

Courier, un ancien projet de Microsoft. // Source : Gizmodo

On imagine tout de même que Microsoft proposera quelques fonctionnalités spécifiques à sa nouvelle machine. The Verge indique par exemple que « Centaurus » sera un des premiers appareils de Microsoft à embarquer Windows Lite. L’interface de cette version allégée de Windows 10 est dépouillée, facilement modulable et donc plus pratique (en théorie) pour utiliser un appareil à deux écrans.

Selon Windows Central, le « Projet Centaurus » devrait être officiellement révélé en automne 2019. Bien qu’aucune nouvelle information ne vienne confirmer les dires du média, le fait que l’équipe Surface puisse présenter ses machines au reste des employés de Microsoft laisse penser que le développement avance bien.

Partager sur les réseaux sociaux