Des publications de Mark Zuckerberg, pour la plupart datées de 2007 et 2008, ont disparu de Facebook. Le réseau social plaide l'erreur technique, mais des médias s'en inquiètent.

Le ménage de printemps a-t-il été fait dans les vieilles publications Facebook de Mark Zuckerberg ? Le 29 mars, Business Insider a remarqué que plusieurs d’entre elles avaient subitement disparu de la plateforme.

Le réseau social se défend d’avoir voulu cacher quoi que ce soit : il s’agirait d’une simple erreur technique, a expliqué un porte-parole.

Des erreurs techniques en cause

Parmi les publications concernées, certaines témoignent de moments importants de l’évolution de Facebook. Il y a notamment un message sur le rachat d’Instagram par le réseau social en 2012, note Business Insider.

Plusieurs publications ont été supprimées. // Source : Likes kopen / Wikipedia

Les publications faites entre 2007 et 2008 ont été supprimées il y a déjà «  quelques années », a indiqué un porte-parole au média. Cela serait dû à « des erreurs techniques ». Il n’est a priori pas question de tenter de remettre en ligne les statuts disparus. Cela prendrait trop de temps, et la réussite du procédé n’est pas garantie, selon le porte-parole.

« Nous reconnaissons que les gens devraient pouvoir trouver des informations sur les annonces passées et les principales nouvelles sur l’entreprise », est-il écrit dans le communiqué. Il est précisé que toutes les informations importantes sont disponibles dans la section Newsroom de Facebook.

Une erreur pas si anecdotique

L’événement pourrait sembler anecdotique, mais il ne l’est en réalité pas tant. Depuis un an et la révélation de l’affaire Cambridge Analytica, Facebook est au cœur de nombreuses polémiques, qui concernent surtout la collecte et la gestion des données personnelles des utilisateurs. Les vieilles publications de Mark Zuckerberg contiennent des informations à ce sujet ou sur d’autres faits importants. Elles permettent aux utilisateurs et aux médias de relever des contradictions ou les annonces faites par le passé par le réseau social.

Le message concernant le rachat d’Instagram par exemple, contenait des engagements forts comme le fait de développer cette plateforme de manière totalement « indépendante ». Or les liens entre Facebook et Instagram sont de plus en plus forts (on peut se connecter avec son compte Facebook, publier les mêmes images sur les deux réseaux sociaux, etc.). Même s’il est évident qu’une entreprise ne saurait rester figée dans des déclarations qui ont plus de 10 ans, à la vitesse où vont les évolutions du web… et les lois qui l’encadrent.

Partager sur les réseaux sociaux