Samsung a dévoilé la première puce permettant de stocker jusqu'à 1 téraoctet de données. Soit autant, voire plus qu'un ordinateur. Pour quelle utilité ?

L’annonce du nouveau produit de Samsung devrait faire pas mal de bruit dans l’industrie du smartphone. Dans son communiqué de presse du 30 janvier, la marque coréenne révèle avoir commencé la production d’une puce eUFS atteignant un téraoctet (To) de stockage. C’est une étape importante pour Cheol Choi, le vice-président de la division Memory Sales & Marketing  : « Elle doit jouer un rôle critique pour amener une expérience plus proche de l’ordinateur portable à la prochaine génération d’appareils mobiles. »

La nouvelle puce de Samsung // Source : Samsung

La puce est déjà précurseuse en étant la première à proposer 1To de stockage. Samsung promet une petite révolution avec ce nouveau produit. L’entreprise affirme ainsi qu’il sera possible de « stocker jusqu’à 260 vidéos de dix minutes en format 4K UHD (3 840×2 160) ». Par comparaison, avec les 64GB disponibles sur la majorité des smartphones, seules treize vidéos de ce genre pourraient être conservées. Ce qui pousse toutefois à se demander à quoi pourra servir une telle capacité de stockage à l’ère du cloud…

La vitesse de lecture séquentielle, qui mesure la capacité de l’appareil à consommer des données importantes, devrait elle atteindre les 1 000 megabytes par seconde. Une prouesse, quand on sait qu’elle est donc deux fois supérieure à celle des systèmes de stockages de la plupart des autres smartphones.

Une date de sortie encore mystérieuse

Samsung met l’eau à la bouche avec ses déclarations, confirmées par certaines rumeurs qui font état d’un smartphone Galaxy S10 avec un To de stockage. On peut imaginer que le prochain smartphone majeur de la marque, le S10, en sera équipé mais rien d’officiel n’a été annoncé à ce sujet. Il faudra attendre sa présentation le 20 février prochain pour en avoir le cœur net.

Le comparatif des puces Samsung // Source : Samsung

Partager sur les réseaux sociaux