Une université américaine s’est équipée de 25 robots livreurs pour ravitailler ses étudiants et étudiantes. Ces derniers pourront commander des repas et cafés à toute heure.

Quel étudiant n’en a pas rêvé ? Starship et Sodexo ont annoncé mardi 22 janvier qu’ils allaient proposer des livraisons par robots dans un campus. Il sera possible de s’y faire livrer 24 heures sur 24 des pizzas, cafés et donuts.

Des repas de la cafétéria ou des cafés Starbucks

C’est à l’université George Mason située à Fairfax, aux États-Unis, que la livraison par robots à grande échelle va être testée. Une vingtaine de robots roulants est déjà arrivée sur place.

Les robots Starship sur un campus // Source : George Mason university

Les robots Starship sur un campus

Source : George Mason university

Pour se faire livrer par les robots, les étudiants et étudiantes devront commander depuis une application dédiée. On y trouve aussi bien des aliments vendus par des chaînes de restauration comme Starbucks ou le spécialiste des donuts Dunkin’, que des aliments frais. Il est aussi possible de commander des repas ou cafés de la cafétéria du campus.

25 robots pour ravitailler le campus

Starship promet une livraison en seulement quelques minutes pour les produits de la cafétéria. Pour les autres, cela se passe comme une livraison classique : on choisit un créneau horaire durant lequel le robot est censé venir – il lui faudrait 15 minutes de trajet en moyenne depuis les restaurants ou magasins autres que la cafétéria. On peut suivre son parcours grâce à une carte interactive et les frais de livraison sont de 2 dollars par commande.

Les 25 robots risquent d’avoir un peu de travail puisque le campus compte pas moins de 40 000 habitants, étudiants et personnel compris. Ils peuvent porter chacun l’équivalent de 3 sacs de courses bien remplis.

Mark Kraner, le directeur exécutif des opérations de détail dans l’université, s’est dit « ravi » de cette nouveauté. « Ça va améliorer la vie de tout le monde au sein de l’Université, et c’est quelque chose que nous cherchons constamment à faire », a-t-il dit. Le campus est le premier à tester la livraison par robots à grande échelle.

Des robots qui ne craignent ni la pluie, ni la neige

Starship a déjà des robots livreurs en activité ailleurs dans le monde. L’entreprise affirme que sa flotte a déjà effectué 25 000 livraisons et parcouru 93 000 kilomètres.

Ces robots électriques fonctionnent grâce à une intelligence artificielle et un système de machine learning. Ils sont dotés de capteurs, qui leur permet en théorie de ne voyager que sur les trottoirs, et d’éviter les obstacles qu’ils peuvent rencontrer. Ils savent traverser des rues, monter de petites pentes. Ils fonctionnent de jour comme de nuit, même lorsqu’il pleut ou qu’il neige.

Reste à savoir si ces robots feront long feu dans le campus. Lors de ses premiers tests, Starship avait en effet remarqué un phénomène étrange : des humains se mettaient à… maltraiter les petits livreurs.

Découvrez les bonus

+ rapide, + pratique, + exclusif

Zéro publicité, fonctions avancées de lecture, articles résumés par l'I.A, contenus exclusifs et plus encore.

Découvrez les nombreux avantages de Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez les suivants : ne les manquez pas en vous abonnant à Numerama sur Google News.