Un ingénieur et youtubeur nommé Mark Rober a déposé de faux colis surprise devant sa porte, pour piéger des voleurs de colis Amazon.

Pour éviter de se faire dérober ses colis Amazon, Mark Rober, un ingénieur et youtubeur américain, a adopté une technique imparable. Dans une vidéo publiée en ligne le lundi 17 décembre, il montre comment il a créé de faux colis et piégé des voleurs de manière… originale.

6 mois pour fabriquer de faux colis

Mark Rober raconte dans sa vidéo qu’il se fait régulièrement voler des colis commandés sur Amazon, laissés par les livreurs devant sa porte. Grâce à sa caméra de vidéosurveillance, il a pu identifier un couple de voleurs. Mais lorsqu’il est allé rapporter ces faits à la police, celle-ci lui aurait répondu qu’ils n’avaient pas le temps de s’attarder sur ce genre d’affaires.

Une voleuse de colis, prise en flagrant délit devant la maison de l’ingénieur. // Source : Capture d’écran YouTube / Mark Rober

Le vidéaste a du coup opté pour la méthode forte. Avec l’aide d’un ami, il a créé de faux colis qu’ils ont piégé, avant de les déposer devant sa porte. Les paquets qu’ils ont mis 6 mois à fabriquer ressemblaient à première vue à des enceintes Apple HomePod.

Pets et pluies de paillettes

En les ouvrant, plusieurs dispositifs s’activaient automatiquement. D’abord, un moteur envoyait sur le voleur une pluie de paillettes ultra-fines. Ensuite, un spray imitant l’odeur d’un pet s’actionnait à 5 reprises, toutes les 30 secondes, diffusant ainsi un doux fumet.

Les colis ont été équipés de balises GPS pour les localiser, mais aussi de smartphones. À l’ouverture du colis, les ils recevaient un signal leur indiquant de s’allumer et de commencer à filmer, à 360 degrés.

Comme prévu, les paquets ont rapidement été dérobés. Et le résultat est, il faut le dire, assez hilarant. Les voleurs semblent surtout ne pas comprendre ce qui leur arrive. L’un d’entre eux, que l’on aperçoit à la fin dans sa voiture, se demande comment il expliquera à sa petite amie pourquoi ses sièges sont recouverts de paillettes.

Quelques jours avant la publication de cette vidéo, la police du New Jersey, aux États-Unis, a raconté comment elle avait réussi à arrêter plusieurs voleurs de colis Amazon grâce à de faux paquets. Ces derniers ne contenaient ni paillettes ni odeur pestilentielle, mais ils semblent avoir été tout aussi efficaces.

Une étude datant de fin 2017 et réalisée par la société de surveillance Ring sur un échantillon d’environ 1 000 personnes montrait que 20 % des acheteurs en ligne américains s’étaient déjà fait volé un colis devant leur logement. Selon le maire de Jersey City, en 2017, la police de la ville avait reçu 400 plaintes pour de tels vols.

Partager sur les réseaux sociaux