Bose a lancé les précommandes de ses lunettes de soleil Frames, intégrées à une plateforme de réalité augmentée... audio.

Quelles sont ces lunettes de soleil ressemblant à des Ray-Ban équipées de branches épaisses ? Ce sont les Frames de Bose. Elles seront commercialisées aux États-Unis à partir de janvier 2019, au prix de 199 dollars, selon le communiqué de presse publié le 4 décembre 2018. Les autres marchés seront servis d’ici le printemps 2019.

Disponibles en deux versions (formes carré ou arrondie), les Frames sont équipées de hauts-parleurs. Une fois connectées à un téléphone, elles permettent d’écouter de la musique ou de passer/répondre à un appel. Plus tard, elles autoriseront l’accès à une plateforme de réalité augmentée audio.

Lunettes connectées Bose Frames // Source : Bose

Du son uniquement pour celui qui porte les lunettes

Bose affirme que ses Frames fonctionnent comme des écouteurs sans-fil et promet une restitution du son uniquement pour celle ou celui qui porte les lunettes. Elles sont compatibles avec les assistants vocaux Google Assistant et Siri, réveillés grâce à un bouton multifonctions situé sur la branche de droite. Le tout passe par une application qui ne cessera d’être mise à jour avec de nouvelles fonctionnalités. Du côté de l’autonomie, Bose table sur 3h30 avec une écoute normale (12h en veille) et une recharge complète en moins de 2h.

Les Frames gagneront surtout en intérêt, éventuellement, quand la plateforme Bose AR sera lancée. Contrairement à des lunettes de réalité augmentée classiques, qui ajoutent des informations à ce que l’on voit, les Frames miseront sur une surcouche audio. Pour ce faire, elles localiseront votre position en associant un capteur neuf axes au GPS de votre smartphone. À quoi ça sert ? Par exemple à fournir des renseignements sur un monument ou un restaurant sans encombrer la vue. Bose fournira plus de détails à ce sujet à l’occasion du SWSW 2019 (8-17 mars).

Partager sur les réseaux sociaux