Des observateurs disent que les iPhone XR ne se vendraient pas très bien. Ce n'est pas ce que sous-entend Apple.

L’iPhone XR est « notre iPhone le plus populaire et le plus vendu chaque jour depuis son lancement », a déclaré Greg Joswiak, vice-président du marketing produit, dans les colonnes de CNET le 28 novembre 2018. Avec ces quelques mots, il tente de tordre le cou aux rumeurs qui prêtent à l’iPhone XR une demande moins importante que prévu, notamment au Japon.

Mais, en vérité, cette phrase ne dit rien sur les volumes réalisés par la gamme 2018, alors que la production aurait été revue à la baisse selon le Wall Street Journal. Sollicité à ce sujet, l’intéressé n’a d’ailleurs pas voulu commenter. Après tout, sans chiffre, l’iPhone XR peut bel et bien plus se vendre que l’iPhone XS et l’iPhone XS Max tout en faisant moins bien que l’iPhone 8 en 2017.

iPhone XR // Source : Ulrich Rozier pour Numerama

L’iPhone moins cher se vendrait le mieux

Cette sortie médiatique signée par un ponte de chez Apple ne signifie qu’une chose : l’iPhone le moins cher se vend mieux que les deux versions les plus onéreuses (le XS et le XS Max). Un constat qui paraît évident quand on regarde la qualité de l’iPhone XR au-delà du prix : s’il perd l’écran OLED, un capteur photo et les finitions premium, il conserve Face ID et la puce A12 Bionic. En bref, dans l’absolu, il n’a pas grand-chose à envier aux modèles les plus haut de gamme.

Autant affirmer que Greg Joswiak ne cherche qu’à rassurer les observateurs, lesquels guettent avec impatience le futur bilan financier de la firme de Cupertino. Même si les ventes, en volume, ne seront plus renseignées, Apple ne voulant plus parler qu’en termes de chiffre d’affaires. Un changement qui en dit long, et a de quoi mettre la puce à l’oreille.

À lire sur Numerama : Test de l’iPhone XR  : faut-il vraiment dépenser plus pour un iPhone XS  ?

Partager sur les réseaux sociaux