Samsung a livré un aperçu de son premier smartphone pliable, dont on connaît aussi les caractéristiques. Place à la fiche technique envisagée, avant une annonce plus complète en début d'année 2019.

Mercredi 7 novembre, à l’occasion d’une conférence centrée sur les développeurs organisée à San Francisco, Samsung a montré son smartphone pliable. Ou, plutôt, la technologie Infinity Flex Display qui l’équipera.

Pour l’heure, le géant coréen est resté assez vague sur ce que l’on pourra faire avec ce produit présenté révolutionnaire, auquel il croit au point d’envisager un lancement dans les mois à venir. En attendant la commercialisation, on peut déjà faire le point sur ce que l’on sait de ce téléphone capable de devenir une tablette.

Que cache l’Infinity Flex Display ?

Après le keynote, la journaliste Shara Tibken de CNET a partagé les caractéristiques techniques du double écran. Replié, l’Infinity Flex Display s’articule donc autour d’une dalle 21:9 de 4,58 pouces avec une résolution de 840 x 1960 pixels (densité de 420 dpi). Une fois le produit déplié, elle cède sa place à une diagonale de 7,3 pouces avec une résolution de 1536 x 2152 pixels (pour la même densité) et un ratio 4.2:3.

On remarquera que l’Infinity Flex Display, basé sur de l’AMOLED, n’aura pas la meilleure densité de pixels du marché. À titre de comparaison, le Galaxy S9 de Samsung monte jusqu’à 570 dpi avec son écran WQHD+ de 5,8 pouces. À l’usage, cette différence n’aura peut-être aucun impact.

En revanche, force est de reconnaître que la partie smartphone — celle avec l’écran le plus petit — ne risque pas d’offrir un confort visuel idéal avec ce ratio 21:9. En effet, le téléphone sera très long, mais pas très large. C’est là où la transformation en tablette intervient : le but est d’offrir une plus grande surface d’affichage, proche de celle d’un iPad mini, en fonction de l’application utilisée (avec multitâche jusqu’à 3 fenêtres).

Il reste maintenant à voir à quel point les développeurs se plieront aux exigences et aux besoins de cet Infinity Flex Display. Sur ce point, Flipboard a déjà apporté son soutien. En espérant pour Samsung que d’autres suivront.

Rendez-vous en 2019

L’appareil qui découlera de l’Infinity Flex Display sera disponible l’année prochaine, probablement durant le premier semestre. L’information a été confirmée par Google durant son Android Dev Summit, au moment où il a officialisé la prise en charge native par son système d’exploitation Android.

Selon le média coréen Yonhap, qui cite plusieurs sources le 12 novembre 2018, le smartphone pliable serait lancé au mois de mars, aux côtés de la version 5G du Galaxy S10. Il pourrait alors être l’une des stars du Mobile World Congress 2019.

Ce sera cher

Samsung n’a pas voulu donner une fourchette de prix. Mais on peut s’attendre à un tarif très, très élevé. En juillet dernier, le Wall Street Journal évoquait une facture chiffrée à 1 500 dollars… au minimum. Cette indiscrétion est corroborée par Yonhap le 12 novembre 2018. Notre confrère évoque un prix qui pourrait dépasser les 1 750 dollars.

Partager sur les réseaux sociaux