Il est possible d’acquérir la souris SteelSeries Rival 310 pensée pour le gaming à moins de 45 euros, au lieu de 70 habituellement, sur Amazon.

Chaque jour, la rédaction sélectionne pour vous un bon plan repéré sur le web, qui a un rapport direct avec notre ligne éditoriale.

Le bon plan

Les amateurs de jeux vidéo le savent : les accessoires peuvent coûter cher, surtout lorsqu’ils proviennent de grandes marques proposant des produits de qualité et réactifs. Un point très important dans les jeux de précisions (notamment les FPS) et compétitifs en ligne.

En ce moment, la souris SteelSeries Rival 310 passe à 44,91 euros sur Amazon, au lieu des 69,99 euros habituels. Le fabricant danois est réputé dans l’univers de l’esport pour le soin apporté à la conception de ses produits (claviers, souris comme ici, casque audio). Il équipe d’ailleurs des joueurs professionnels.

La Rival 310 est équipée d’un capteur optique TrueMove3 supportant des accélérations jusqu’à 50 G et permettant d’atteindre une sensibilité maximale de 12 000 CPI (350 IPS). Un indicateur rappelant que la souris est taillée pour les jeux réclamant une grande réactivité comme les jeux en ligne. À noter qu’elle fonctionne avec un câble USB.

Les droitiers seront ravis d’apprendre que la souris a été pensée pour eux. Elle profite d’une agréable prise en main avec sa forme courbée vers l’intérieur (à gauche) et quelque peu allongée (à droite). Les doigts reposent ainsi sur une partie en silicone pensée pour une utilisation intensive.

On retrouve 6 boutons entièrement paramétrables à l’aide du logiciel SteelSeries Engine 3 (commun à toutes les souris de la marque). Ce volet permet, entre autres, de changer la lumière RVB du logo et la vitesse de la Rival 310.

Pourquoi nous vous recommandons cette souris ?

  • Agréable pour les droitiers
  • Une souris qui est pensée pour durer
  • Facilement paramétrable

La SteelSeries Rival 310 est proposé aujourd’hui à 44,91 euros sur Amazon.

Les liens de cet article sont affiliés : si vous trouvez votre bonheur grâce à nous, nous touchons une petite commission. On vous explique tout ici.

Partager sur les réseaux sociaux