La société iRobot a présenté son nouvel aspirateur Roomba, le modèle i7+. Le robot parvient désormais à vider en autonomie son réservoir dans sa station de recharge. Il dresse également une carte de votre intérieur.

Le nouveau robot aspirateur de la société iRobot sonne-t-il la fin de cette tâche ménagère ? Le 6 septembre 2018, la société a annoncé son nouveau modèle Roomba i7+ : l’objet sait maintenant mémoriser le plan des étages d’une maison et vider son réservoir en toute autonomie.

Depuis sa création en 2002, le robot a connu des améliorations successives, tout en conservant une forme semblable : celle d’un sympathique cylindre épais (34 centimètres de diamètres, sur 9 centimètres de haut).

La fin d’une corvée ménagère ?

Le nouvel aspirateur Roomba i7+ se vide tout seul. // Source : iRobot

Les changements apportés par la marque au dernier modèle semblent apporter un véritable gain à l’usage de ces machines — et garantir à leur futur propriétaire que la corvée de l’aspirateur n’en sera bientôt plus une puisqu’il ne faudra même plus penser à le vider.

La fonctionnalité de vidage du réservoir du i7+ parait être la plus prometteuse : une fois son action effectuée, le robot retourne à sa station de charge pour y déverser le contenu qu’il a aspiré à l’intérieur d’une trémie, un espace prévu à cet usage. Il peut stocker jusqu’à 30 conteneurs de poussière.

L’aspirateur de Roomba n’est pas le premier à se vider de façon autonome, mais le robot autonome ajoute une précieuse corde à son arc avec cette option. L’aspirateur est en vente sur le site d’iRobot, au prix de 950 $ (soit environ 810 €).

Le robot reprend une fonctionnalité introduite avec sa série Roomba 900 : en fonction des mouvements de ses roues, l’aspirateur parvient à établir une cartographie de votre intérieur. Il repère aussi l’emplacement des meubles en fonction de la luminosité et se sert ensuite de ce plan pour aspirer plus efficacement le sol.

Le robot dresse une carte de chaque étage

Depuis l’an dernier, iRobot mobilise d’ailleurs cette option à d’autres fins que le seul nettoyage : lors de son périple dans votre intérieur, ses aspirateurs peut indiquer quels sont les endroits où le Wi-Fi ne capte pas.

Face aux utilisateurs qui pourraient être anxieux de savoir que le robot possède un plan de leur intérieur, iRobot se veut rassurant : en avril, le CEO de la société assurait à The Verge que les données cartographiées ne sont vendues à aucun tiers.

Partager sur les réseaux sociaux