Aujourd'hui dans « Elon Musk Fait Des Trucs sur Internet » : Elon Musk s'excuse.

Elon Musk en a-t-il fini avec les sorties médiatiques qui tachent sa réputation et celle de ses entreprises ? Peut-être. Le milliardaire américain s’est enfin excusé le 18 juillet pour les propos tenus à l’encontre de l’un des sauveteurs en Thaïlande. M. Unsworth, plongeur professionnel et conseiller sur place pour les équipes, avait été décrit comme « pédophile » par Elon Musk. Sans la moindre preuve : il s’agissait d’une attaque gratuite à la suite d’une vidéo de CNN condamnant le solutionnisme technologique du sous-marin de SpaceX, jugé inutile par les autorités.

Elon Musk s’est dit « en colère » à propos des « mensonges  » de M. Unsworth, une colère amplifiée par la suggestion crue du sauveteur : « il a suggéré que j’ai un acte sexuel avec le mini sous-marin  ». Unsworth commençait en effet son intervention salée par une pique directe envoyée à Musk : « Il peut se carrer son sous-marin où cela fait mal  », avait dit le professionnel de la plongée un brin excédé par ce qu’il avait qualifié de « coup de com’  ».

Musk estime que son geste était un « acte de gentillesse  » et qu’il avait eu accès aux caractéristiques des grottes via l’équipe de plongeurs. Il poursuit cette rédemption publique en affirmant que de telles attaques n’auraient pas dû le toucher, avant de présenter ses excuses à Vern Unsworth, en son nom et au nom des entreprises qu’il représente. Des excuses qui font écho à des propos d’un actionnaire rapportés par le Guardian, qui estimait que le milliardaire devrait plutôt se concentrer sur les tâches liées à ses entreprises. Musk avait par ailleurs promis qu’il cesserait de s’emporter sur les réseaux sociaux — en particulier Twitter où le milliardaire passe beaucoup de temps.

Cette excuse a été publiée en réponse à un internaute affirmant que le journalisme est mort.

Crédit photo de la une : CC Michelle Andonian

Partager sur les réseaux sociaux