Blue Origin, l'entreprise spatiale de Jeff Bezos (Amazon), devrait facturer entre 200 000 et 300 000 pour faire du tourisme en-dehors de la Terre.

Comme les milliardaires Elon Musk (SpaceX) et Richard Branson (Virgin Galactic), Jeff Bezos, fondateur d’Amazon, ne sait pas quoi faire de sa fortune. De fait, il a décidé de partir à la conquête spatiale en fondant Blue Origin, dont l’une des activités sera de proposer des courts voyages galactiques à des personnes riches. Très riches.

En effet, selon les informations exclusives de nos confrères Reuters publiées le 13 juillet 2018, le ticket d’entrée devrait coûter entre 200 000 et 300 000 dollars. Un tarif qui serait aligné sur celui de Virgin Galactic, qui affirme avoir vendu 650 tickets facturés 250 000 dollars.

Blue Origin New Shepard
Blue Origin

200 000 dollars pour une poignée de minutes

Reuters cite un premier employé évoquant un prix compris entre 200 000 et 300 000 dollars. Une information corroborée par un autre affirmant que ce sera, au minimum, 200 000 dollars. Les deux sources ont bien évidemment témoigné sous couvert d’anonymat, la stratégie commerciale de Blue Origin étant toujours secrète pour le moment, même si les premières ventes pourraient démarrer en 2019.

Avec sa navette New Shepard spacieuse et disposant de larges fenêtres, Blue Origin entend conduire six passagers jusqu’à 100 kilomètres au-dessus de la Terre. À cette altitude, les heureux chanceux disposeront de quelques minutes pour expérimenter l’apesanteur et admirer notre planète depuis l’espace jusqu’à ce que la capsule pressurisée fasse demi-tour avec des parachutes.

On rappelle que Blue Origin n’a pas encore procédé à des tests avec une capsule habitée malgré ses huit premiers bonds spatiaux effectués avec succès. Cette prochaine étape sera primordiale pour réellement s’affirmer sur ce segment hyper niche.

Partager sur les réseaux sociaux