Microsoft a officialisé la Surface Go, une tablette de 10 pouces vendue sous la barre des 400 dollars.

Mise à jour du 10 juillet 2018 

On connaît désormais les tarifs français de la Surface Go :

Elle est déjà disponible en précommande sur le Microsoft Store.

Article original du 10 juillet 2018

Ces dernières semaines, plusieurs indiscrétions se voulaient insistantes sur la volonté de Microsoft de lancer une nouvelle entrée dans sa gamme Surface. Moins chère, plus petite et capable de rivaliser avec l’iPad 2018 d’Apple et les Chromebooks. Voici donc la Surface Go, dont le tarif débutera sous la barre des 400 dollars avec un lancement attendu pour le mois d’août (les précommandes ouvrent aujourd’hui en France).

De loin, la Surface Go ressemble à une version mini de la Surface Pro. On retrouve cette béquille orientable à l’arrière et cet écran tactile loin d’être bord à bord. Il mesure 10 pouces et propose une résolution de 1800 x 1200 pixels (ratio 3:2).

Une version LTE pour plus tard

Pour alimenter sa Surface Go promettant jusqu’à neuf heures d’autonomie, Microsoft a jeté son dévolu sur le Pentium Gold 4415Y d’Intel, un processeur double cœur qui serait un bon équilibre entre performance, efficience et maîtrise de la température (une donnée importante pour un objet au design minimaliste et sans ventilateur). Pour 399 dollars, vous aurez droit à 4 Go de RAM et 64 Go pour les fichiers (eMMC). Pour 549 dollars, la mémoire vive sera doublée, ainsi que l’espace de stockage (SSD). Les versions LTE arriveront plus tard.

En termes de connectiques, la Surface Go cède aux sirènes de l’USB-C, interface capable de charger la tablette et d’envoyer un signal vidéo. Le Surface Connector, format propriétaire, est également là, tout comme le lecteur de cartes microSD et le port jack. On note par ailleurs la présence d’une caméra à l’avant et à l’arrière.

Microsoft

À l’instar de la Surface Pro, la déclinaison Go sera accompagnée d’une batterie d’accessoires, afin de devenir un appareil orienté sur la productivité. En plus de la compatibilité avec le Surface Pen, l’ardoise peut être associée à un clavier disponible en plusieurs couleurs (finition Alcanthara ou non) et à une souris vendue 35 dollars. Dans cette configuration, la Go est beaucoup plus un PC qu’un substitut à l’iPad.

Lors du premier allumage, la Surface Go tournera sous Windows 10 S, le système d’exploitation fermé de Microsoft. Mais libre aux propriétaires de passer gratuitement à l’OS normal.

Partager sur les réseaux sociaux