Les lunettes connectées d'Intel, présentées en février 2017, ne seront jamais commercialisées. L'entreprise ferme la filiale chargée de leur réalisation, mettant ainsi un terme au projet Vaunt.

Il y a quelques mois, Intel dévoilait ses lunettes connectées. L’objet présentait alors une particularité rare chez les entreprises de la tech qui tentent de se faire une place dans le secteur. En effet, ces lunettes avaient l’air normales — comprenez, leur monture se confondait sans peine avec une paire à visée correctrice.

Cependant, leurs fonctionnalités dites « intelligentes » restaient encore limitées. Nous savons désormais que le projet ne verra tout simplement pas le jour. Le 18 avril 2018, l’entreprise a fait savoir qu’elle mettait un terme à New Devices Group (NDG), sa filiale qui avait été chargée de produire l’objet.

The Verge

Vaunt ne sera pas vendu

Cette cessation entraîne ainsi la fin du projet « Vaunt ». Selon nos confrères de The Information, la fermeture de la filiale risque également de se traduire par des licenciements parmi l’équipe d’environ 200 personnes.

« Intel travaille continuellement sur de nouvelles technologies et expériences. Tout cela ne conduit pas au développement d’un produit que nous choisissons de vendre. Le projet Superlight (le nom de code de Vault) est un exemple de la mise au point par Intel de lunettes de réalité augmentée pour le grand public, véritablement différenciées », a écrit l’entreprise dans un communiqué.

Intel n’avait d’ailleurs pas donné de précision sur la manière dont la firme entendait vendre son produit. D’autres sociétés continuent quant à elles d’investir le marché des lunettes connectées, comme Bose qui a récemment annoncé des lunettes de réalité augmentée sonore.

Partager sur les réseaux sociaux