Tesla a vécu le trimestre le plus productif de son histoire en sortant près de 35 000 voitures des usines. Pour le constructeur américain, l'année 2018 commence bien.

On s’attendait déjà à ce que Tesla augmente ses objectifs de productions au Q1 de 2018, mais c’est à présent officiel. Les résultats du fabricant automobile pour ce trimestre montrent que le constructeur américain est enfin en train de sortir la tête de l’eau avec sa Model 3. L’entreprise a vécu le trimestre le plus productif de sa (courte) histoire avec 34 494 véhicules fraîchement assemblés, pour 29 980 livraisons. Une donnée qui ne manquera pas de rassurer les investisseurs et les clients ayant commandé une Model 3, et qui attendent toujours que leur nouvelle acquisition vienne se loger dans le garage. En trois mois, Tesla a fabriqué 9 766 Model 3. Il n’était parvenu à n’en livrer que 1 550 durant Q4 2017.

Q1 2018 Q1 2017 Modification
Model S 11 730 13 450 – 13 %
Model X 10 070 11 550 – 13 %
Model 3 8,180  0
Total 29 980 25 000 + 20 %

Nombre de voitures livrées (Numerama/M.C.)

Colmater la brèche

Toutefois, Tesla reste encore loin du compte et n’a pas atteint ses prévisions. Au mieux, il a réussi à colmater la brèche et s’est remis correctement en selle. À l’origine, le constructeur visait effectivement 2 500 Model 3 produites par semaine à la fin de Q1 2018. Pour le moment, il se félicite d’atteindre les 2 000. Toutefois, — et c’est là une surprise — il espère toujours produire 5 000 Model 3 tous les sept jours en entamant le deuxième semestre de l’année. Une ambition justifiée en ces termes : « Étant donnée la progression enregistrée et les actions à venir pour améliorer notre capacité, nous nous attendons à ce que le taux de production de la Model 3 augmente très rapidement durant Q2  ». L’entreprise vise une hausse de 150 %. 

On retiendra aussi une statistique fièrement arborée par Tesla : d’après ses dires, le taux de satisfaction des possesseurs d’une Model 3 atteindrait les 93 %, soit le plus haut score jamais enregistré par la firme. Il fera peut-être mentir les impatients ayant annulé leur commande en raison des retards. 

Partager sur les réseaux sociaux