Plus discret que la concurrence dans le domaine, Apple avance dans l’ombre sur la conduite autonome. Ce qui ne l’empêche pas de doubler Google quant à la flotte de véhicules de test à sa disposition.

Le Financial Times a pu obtenir de nouveaux chiffres sur les flottes de voitures autonomes appartenant à chacun des constructeurs impliqués dans le développement de la technologie appelant la mobilité future. L’occasion d’apprendre qu’Apple, plus médiatiquement discret et supposément à la traîne que les autres sur le sujet, n’est pas en reste : avec quarante-cinq véhicules enregistrés en Californie, la firme de Cupertino est devant Tesla (39), Google (24 via Waymo) et Uber (29), récemment touché par une tragédie. Seul General Motors, via sa division Cruise, en possède plus dans cette région des États-Unis. On peut y voir le signe suivant : dans l’ombre, Apple avance.

applecar-1200.jpg

Apple grandit dans l’ombre

Si le chiffre, seul, ne voudra pas dire grand-chose, en revanche, le fait qu’Apple ait enregistré dix-huit voitures supplémentaires auprès du Department of Motor Vehicles depuis janvier apparaît beaucoup plus parlant. La conséquence paraît en tout cas inéluctable et on verra ainsi de plus en plus de véhicules d’obédience Apple — des SUV Lexus RX450h bardés de capteurs sur le toit — dans les rues californiennes. Ceci étant, cela ne veut pas dire que le géant américain sortira effectivement un véhicule. Aux dernières nouvelles, il avait une approche plutôt software.

En janvier 2017, Tim Cook confiait alors, « Nous voyons cela comme la mère de tous les projets d’intelligence artificielle. L’autonomie est quelque chose qui nous excite tous, mais nous allons voir où cela nous mène. Nous ne dirons pas ce que nous ferons d’un point de vue produit ». Dès lors, la priorité d’Apple n’est plus vraiment la commercialisation d’une voiture — le fameux Project Titan — mais le développement d’une intelligence artificielle qui pourrait servir dans d’autres domaines que celui de l’automobile. Compte tenu du nombre de permis à sa disposition, il dispose plus que jamais d’une belle force de frappe pour affirmer ses ambitions.

Découvrez les bonus

+ rapide, + pratique, + exclusif

Zéro publicité, fonctions avancées de lecture, articles résumés par l'I.A, contenus exclusifs et plus encore.

Découvrez les nombreux avantages de Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Abonnez-vous à Numerama sur Google News pour ne manquer aucune info !