À Taïwan, Acer s'apprête à mettre en vente un bracelet connecté pensé pour les personnes bouddhistes. L'objet permet de suivre, à l'aide d'une application mobile, la récitation des mantras.

« Om Vadjra Gourou Padma Siddhi Houma  », « Om Ah Hum  » ou « Om Ah Ra Pa Tsa Na Dhi  » sont quelques-uns des mantras de la philosophie et religion bouddhiste. Ces phrases ou syllabes sacrées, auxquelles les personnes bouddhistes attribuent une valeur protectrice, nécessitent parfois de s’aider d’un mâlâ — un chapelet composé de 108 perles — pour compter le nombre de récitations.

Afin d’aider les bouddhistes à compter le nombre de mantras qu’ils récitent, Acer a créé un bracelet connecté un peu particulier. L’objet ressemble à un mâlâ traditionnel, mais chacune de ses perles est équipée d’une puce.

La puce en question détecte le mouvement du bracelet dans la main ; chaque rotation équivaut à la répétition d’un mantra. Une application mobile permet d’afficher le décompte des mantras récités en temps réel.

D’autres options envisagées

Pour le fabricant taïwanais, cet objet connecté aurait des chances de rencontrer une forte demande : en effet, 35 % des Taïwanais se revendiquent bouddhistes.

L’entreprise songerait également à intégrer d’autres options à ce bracelet, qui pourrait par exemple servir à réaliser des paiements ou à obtenir des réductions dans des magasins bouddhistes. Le bracelet d’Acer devrait être vendu à Taïwan à partir de la mi-mars 2018, pour un prix légèrement supérieur à 100 €.

Outre cet objet connecté, les entreprises de la tech investissent plus largement le domaine de la méditation avec plusieurs applications dédiées au bien-être du corps et de l’esprit.

Partager sur les réseaux sociaux