Les hostilités ouvertes entre Amazon et Google, notamment sur le marché des assistants vocaux, vont avoir des conséquences pour Nest. Les produits de la marque ne seront plus vendus par le site de e-commerce, une fois les stocks épuisés.

En septembre 2017, Google ouvrait publiquement les hostilités avec Amazon en bloquant l’accès à YouTube sur l’Echo Show, l’assistant personnel avec écran tactile d’Amazon. En pleine concurrence sur le marché des assistants vocaux, les deux entreprises se livrent depuis à une véritable « guéguerre » de services sur leurs appareils respectifs : en décembre, le géant de l’e-commerce a répliqué, cessant la vente de plusieurs produits de Nest — une filiale de Google.

Le boycott d’Amazon concernait alors le thermostat Nest E, la Cam IQ, et le système d’alarme créé par la startup. Les trois produits avaient disparu du site leader de e-commerce.

Le conflit ne semble pas près de s’apaiser. En effet, Amazon n’a pas l’intention de vendre de nouveaux produits de la marque Nest lorsque ses stocks viendront à être épuisés.

Nest

Quid des vendeurs tiers ?

Après plusieurs semaines, le site a finalement informé Nest que cette directive venait des plus hautes strates de l’entreprise — probablement de Jeff Bezos lui-même, bien qu’Amazon n’ait pas confirmé l’information.

De son côté, Nest cesse donc de réapprovisionner Amazon. Pour l’instant, on ignore si des vendeurs tiers pourront continuer à vendre, de leur côté, des produits Nest sur le site. À l’heure actuelle, certains produits de la marque sont encore disponibles pour les clients d’Amazon Prime.

Amazon s’apprête par ailleurs à faire l’acquisition de Ring, un fabricant de sonnettes connectées et de caméras de surveillance. En faisant disparaître les produits Nest de son site, l’entreprise tente peut-être également de limiter la concurrence que lui fait la marque sur le marché de la sécurité domestique.

Partager sur les réseaux sociaux