Un bug remonté plusieurs fois ce vendredi 2 mars a affecté les pages Facebook : les messages privés étaient envoyés avec les comptes personnels des gestionnaires de communauté. Vendredi soir, il semble être résolu.

Mise à jour — 23h41 : nos tests sur plusieurs pages et ceux de nos confrères que nous avons pu recouper tendent à nous montrer que l’incident est résolu — Facebook a été particulièrement réactif. Nous n’avons aucune déclaration officielle sur l’incident pour l’instant.

Mise à jour — 23h30 : le problème ne semble pas se poser depuis l’application Facebook qui fait bien parler les pages et non les comptes personnels des administrateurs de communauté. Privilégiez peut-être ce moyen le temps que Facebook communique sur la résolution du problème.

Community Managers, gestionnaires de page et autres particuliers animant des communautés publiques, faites attention : ce qui ressemble à un bug sur les pages Facebook va transmettre votre identité à toutes les personnes à qui vous répondez en message privé depuis l’interface de vos pages. Le problème, signalé par un lecteur que nous remercions, nous a été confirmé par notre Social Media Manager.

Dans la première capture ci-dessous, vous pouvez voir un utilisateur qui a contacté la page de FrAndroid (le journaliste Maxime Lancelin-Golbery de FrAndroid). Le message automatique de réponse est envoyé et le Community manager commence une réponse personnelle au nom de la page (ici « COUCOU »).

Mais du côté de l’utilisateur, ce n’est pas le message de la page qui est renvoyé, mais une fenêtre de conversation avec le compte personnel du gestionnaire de la page qui s’ouvre (dans notre cas, Loup en bas à droite, Social Media Manager du groupe Humanoid). Pire : le message « COUCOU » n’est même pas répertorié dans la discussion avec la page, comme si seul l’humain derrière le compte avait discuté.

Si votre statut de responsable de communauté pour une marque est connu et public, vous ne craignez a priori rien, même si vous pourriez légitimement ne pas avoir envie d’ouvrir des conversations Messenger avec des inconnus. En revanche, si vous gérez plusieurs pages de manière anonyme par exemple ou en tant que prestataire, faites très attention quand vous répondez aux messages. Facebook n’a pas communiqué sur le souci qui a été reproduit plusieurs fois en France.

Partager sur les réseaux sociaux