L'explication de la disparition mystérieuse des applications Telegram a été donnée par le vice-président marketing d'Apple dans un email à un utilisateur.

Il y a quelques jours, l’application Telegram disparaissait mystérieusement de l’App Store, suivie de près par sa version améliorée, Telegram X. Les équipes de l’application de messagerie chiffrée avaient confirmé le retrait, mais sans en détailler les raisons, si ce n’est que « du contenu inapproprié » avait été envoyé aux utilisateurs, selon le fondateur de l’appli Pavel Durov.

On en sait désormais plus sur ce « contenu inapproprié » qui a poussé Apple à retirer les deux messageries de sa boutique : du contenu pédopornographique était envoyé via les applications mobiles de Telegram.

Les applications retirées directement

L’information a été obtenue grâce à un lecteur du média spécialisé 9to5Mac, qui a partagé avec le site un échange par email avec Phil Schiller, le vice-président marketing d’Apple. Dans ces messages, qui ont été authentifiés par 9to5Mac, Phil Schiller écrit : « Les applications Telegram ont été retirées de l’App Store parce que les équipes ont été alertées : il y avait du contenu illégal, plus précisément pédopornographique, dans les applis. Après avoir vérifié l’existence de contenu illégal, notre équipe a retiré les applications du store, a alerté le développeur et a notifié les autorités compétentes, dont le Centre national pour les enfants disparus et exploités (NCMEC) ».

L’envoi de contenu pédopornographique est l’un des actes les plus sévèrement punis sur le web, et les plateformes impliquées sont souvent tenues plus ou moins responsables de la propagation de telles photos ou vidéos. La plupart des réseaux sociaux ont d’ailleurs mis en place des moyens de protection numérique contre ces contenus pédopornographiques, notamment pour en empêcher la publication, ou pour les détecter immédiatement et les supprimer.

L’appli retirée le temps de mettre des protections en place

Il semblerait toutefois que Telegram n’était pas si bien préparé à ce type de problèmes. Apple a dû retirer l’application pour que l’entreprise prenne le temps de régler la question. Le PDG de Telegram Pavel Durov avait d’ailleurs précisé dans un communiqué : « Dès que nous aurons mis en place les protections nécessaires, les applications seront de nouveau disponibles sur l’App Store ».

Pavel Durov, Bloomberg

Cela a été confirmé par l’email de Phil Schiller : « L’équipe de l’App Store a travaillé avec les développeurs pour qu’ils retirent ce contenu illégal et bannissent les utilisateurs qui avaient publié ces horribles contenus. Les applications n’ont été réintégrées à l’App Store qu’après avoir vérifié que les développeurs avaient pris des mesures et mis plus de contrôle en place, afin d’empêcher que cela ne se reproduise. » Il a fallu attendre environ une journée pour que Telegram et Telegram X soient de retour.

Ce n’est pas la première fois que Telegram a des problèmes avec des contenus illégaux. L’application a ainsi été plusieurs fois très critiquée à cause de son utilisation par des terroristes et a désactivé plusieurs salons de discussions publics utilisés par des djihadistes.

Partager sur les réseaux sociaux