Oculus a dévoilé quelques détails supplémentaires sur l’Oculus Go, son périphérique d’entrée de gamme qui n’aura besoin ni de câbles ni de PC pour fonctionner.

En octobre 2017, Oculus avait fait plusieurs annonces dessinant les contours du futur de ses produits. Comme HTC, son concurrent sur le marché de la réalité virtuelle, la filiale de Facebook dans ce secteur désire s’adresser à un public plus large avec des solutions adaptées à différentes segments de marché.

Oculus Santa Cruz. Oculus

C’est le cas de l’Oculus Go, qui ne manquera pas d’intéresser ceux et celles qui souhaitent goûter à la réalité virtuelle sans contrainte, ni PC, ni smartphone, ni même fil. Avec les annonces ayant eu lieu pendant le CES 2018, on en sait désormais un peu plus sur ce casque, attendu pour cette année au prix relativement maîtrisé de 199 dollars.

C’est Xiaomi qui régale

On connaissait déjà la résolution de ses écrans — WQHD (2560 x 1440 pixels) — et ses caractéristiques sonores (hauts parleurs intégrés pour un son immersif et port Jack pour l’écoute personnelle). En revanche, on ne savait pas de quelle manière l’Oculus Go comptait faire fi d’un PC ou d’un smartphone.

Durant la conférence de Qualcomm donnée à Las Vegas, Hugo Barra, vice-président de Facebook en charge de la réalité virtuelle et ancien de Xiaomi, a précisé que le casque sera équipé d’un processeur Snapdragon 821. Ce n’est pas un processeur de dernière génération mais il a quand même pris place au sein du LG G6 et du Google Pixel, naguère fers de lance sur le marché des smartphones.

On a également appris que c’est le chinois Xiaomi qui s’occupera de la conception de l’Oculus Go. Le constructeur chinois prépare aussi une version spécifique pour son pays, simplement baptisée Mi VR. En revanche, nous n’avons toujours aucune date à l’horizon pour ce casque entrée de gamme qui fera tourner les mêmes jeux et expériences qu’un Gear VR, un accessoire nécessitant un smartphone pour goûter à la réalité virtuelle.

Découvrez les bonus

+ rapide, + pratique, + exclusif

Zéro publicité, fonctions avancées de lecture, articles résumés par l'I.A, contenus exclusifs et plus encore.

Découvrez les nombreux avantages de Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez les suivants : ne les manquez pas en vous abonnant à Numerama sur Google News.