Le smartphone est incontestablement l'objet des années 2010. Aujourd'hui, il n'est plus capable de créer des empires, mais son évolution est toujours un indicateur des tendances du marché des nouvelles technologies. Pour la comprendre, nous avons compilé 7 ans de chiffres de vente et de parts de marché fournies par IDC.

Article mis à jour le 14/02/2017.

Juin 2007 : Apple lance le premier iPhone et ouvre au grand public un marché qui était réservé aux avertis et peinait à décoller. Appliquer le mot « révolution » au smartphone n’est pas galvaudé tant il a changé notre manière de vivre, de la communication à la consultation du web en passant par les jeux, les réseaux sociaux, la cuisine, les vacances, le bureau… Et pour cause : contrairement à ce que son nom indique, ce n’est pas tant un un téléphone intelligent qu’un ordinateur de poche.

Ces dix dernières années, le smartphone a été au cœur de la stratégie des entreprises tech mais on voit déjà poindre les signes de la fin de son règne. Ou plutôt, ceux de sa banalisation. Aujourd’hui, un smartphone est un outil auquel on ne fait plus attention et qui sert tout autant en lui-même qu’à connecter différents services et autres objets connectés.

Mettre en perspective les chiffres du marché de la téléphonie intelligente a donc un intérêt pour expliquer non seulement les tendances actuelles que les évolutions à venir. Ces courbes et ces statistiques sont les témoins des splendeurs et des décadences des grands noms de la technologie. En 2009, RIM vendait ses BlackBerry par millions. En 2016, RIM s’est renommé BlackBerry et ne vend plus grand chose. Des noms inconnus du grand public sont devenus des acteurs de poids, notamment venus de Chine. On pense à Huawei bien sûr, mais aussi à Xiaomi, Oppo, Lenovo ou Vivo.

steve-jobs-turned-out-to-be-completely-wrong-about-the-key-reason-people-like-the-iphone

Au-dessus de la masse, c’est toujours le duo Samsung / Apple qu’on retrouve, trimestre après trimestre. Le Coréen a connu une croissance fulgurante avant de s’affaisser petit à petit. L’Américain, lui, oscille de trimestre en trimestre, ne proposant tous les ans qu’un modèle de smartphone — sauf depuis 2016 et l’iPhone SE. Signe des temps, le premier trimestre fiscal 2016 est le premier pour Apple qui n’est pas un trimestre record depuis 2003. L’année 2016 s’est terminée avec Apple reprenant le dessus sur Samsung et une année dont la croissance du marché n’est arrivée qu’à 2,3 % — autrement dit pas grand chose.

Les données que nous avons compilées depuis 2009 se basent sur les analyses fournies par l’institut IDC, qui répertorie les chiffres communiqués par les entreprises ou ce que l’institut nomme shipments. Il ne s’agit pas exactement des ventes, mais de ce que les entreprises livrent aux distributeurs : la corrélation entre cet indice et les ventes est pourtant très fiable, à de rares exceptions.

Les ventes sont exprimées en millions d’unités et les parts de marché sont les parts de marché exprimées trimestre par trimestre. Ainsi, si Apple peut passer de 18,2 % de parts de marché au Q1 2015 à 14,1 % de parts de marché au Q2 2015, ce ne sont pas ses parts de marché totales sur le parc installé qui ont diminué, mais le pourcentage de ventes par rapport au total des smartphones vendus. Au Q2 2016, le classement ne change pas et les tendances se confirment : Oppo et Huawei prennent progressivement des parts à Apple et Samsung, qui restent tout de même bien devant.

Nous mettrons bien entendu cet article à jour à chaque fois que IDC communiquera de nouveaux chiffres. Nous y ferons également référence dans nos différentes analyses.

Évolution du marché des smartphones

Marché des smartphones en 2016

Le Q4 2016 publié début février 2017 par IDC montre un inversement entre le numéro un et le numéro deux. En effet, Apple reprend sa place de leader en unités vendues, devant Samsung qui repasse deuxième. On imagine que les affres du Galaxy Note 7 ont quelque chose à voir avec ce changement de position : le Coréen n’a pas sorti de gros smartphone en cette fin d’année.

L’année 2016 a connu une croissance de 2,3 % : autrement dit, c’est plat. Pour l’année prochaine, IDC prévoit une augmentation des ventes du marché des smartphones, notamment grâce à l’iPhone 8 (l’iPhone des 10 ans du produit) et à un regain de croissance en Afrique, en Amérique Latine et au Moyen-Orient.

Le Q3 2016 mesuré par IDC est particulièrement intéressant : il montre que seuls Apple, Oppo et Vivo progressent en parts de marché de trimestre en trimestre. Cela dit, la donnée la plus intéressante est celle de la croissance d’année en année : Samsung est à -13,5 %, Apple à -5,3 % et les trois marques chinoises du top 5, Huawei, Oppo et Vivo sont respectivement à +23 %, +121,6 % et +102,5 % par rapport au même trimestre fiscal en 2015.

La croissance est très forte pour ces marques mais le marché en lui-même est aussi plat que la Belgique, avec 1 % de croissance d’année en année. Cela signifie une chose : les marques qui montent aujourd’hui sont en train de cannibaliser les parts de marché des marques d’hier au lieu de trouver une nouvelle clientèle. Pour l’instant, c’est Samsung qui en fait les frais, mais Apple se dirige aussi doucement vers l’arrêt de sa croissance sur ce secteur.

Ventes en millions d’unités

Q1 2016Q2 2016Q3 2016Q4 2016
Samsung81,977,072,577,5
Apple51,240,445,578,3
Huawei27,523,133,645,4
OPPO18,522,625,331,2
Vivo14,316,421,224,7
Autres141,5154,8164,8171,4

Parts de marché

Q1 2016Q2 2016Q3 2016Q4 2016
Samsung24,5 %22,4 %20 %18,1 %
Apple15,3 %11,8 %12,5 %18,3 %
Huawei8,2 %9,4 %9,3 %10,6 %
OPPO5,5 %6,6 %7,0 %7,3 %
Vivo4,3 %4,8 %5,8 %5,8 %
Autres42,3 %45,1 %45,4 %40,0 %

Marché des smartphones en 2015

Ventes en millions d’unités

Q1 2015Q2 2015Q3 2015Q4 2015
Apple 61,2 47,5 48,0 74,8
Samsung 82,4 73,2 84,5 85,6
Huawei 17,0 29,9 26,5 32,4
LG 15,4
Lenovo 18,8 16,2 18,8 20,2
Xiaomi 17,9 18,3 18,2
Autres 141,7 152,5 159,1 168,3

Parts de marché

Q1 2015Q2 2015Q3 2015Q4 2015
Apple18,2 %14,1 %13,5 %18,7 %
Samsung24,5 %21,7 %23,8 %21,4 %
Huawei5,0 %8,9 %7,5 %8,1 %
LG4,6 %
Lenovo5,6 %4,8 %5,3 %5,1 %
Xiaomi5,3 %5,2 %4,6 %
Autres42,1 %45,2 %44,8 %42,1 %

Marché des smartphones en 2014

Ventes en millions d’unités

Q1 2014Q2 2014Q3 2014Q4 2014
Apple 43,7 35,1 39,3 74,5
Samsung 88,5 74,3 78,1 75,1
Huawei 13,5 20,3 23,5
LG 12,3 14,5 16,8
Lenovo 12,6 15,8 16,9 24,7
Xiaomi 17,3 16,6
Autres 117,8 135,4 159,2 160,9

Parts de marché

Q1 2014Q2 2014Q3 2014Q4 2014
Apple15,5 %11,9 %12,0 %19,9 %
Samsung30,2 %25,2 %23,8 %20,0 %
Huawei4,9 %6,9 % 23,5
LG4,4 %4,9 %5,1 %
Lenovo4,6 %5,4 %5,2 %6,6 %
Xiaomi5,3 %6,3 %
Autres40,5 %45,8 %48,6 %42,9 %

Marché des smartphones en 2013

Ventes en millions d’unités

Q1 2013Q2 2013Q3 2013Q4 2013
Apple 37,4 31,2 33,8 51,0
Samsung 70,7 72,4 81,2 82,0
ZTE 9,1 10,1
Huawei 9,9 12,5 16,4
Sony 8,7 8,1 10,0
LG 10,3 12,1 12,0 13,2
Lenovo 11,3 12,3 13,9
Autres 70,1 92,7 96,6 107,9

Parts de marché

 Q1 2013Q2 2013Q3 2013Q4 2013
Apple17,3 %13,1 %13,1 %17,9 %
Samsung32,7 %30,4 %31,4 %28,8 %
ZTE4,2 %4,2 %
Huawei4,6 %4,8 %5,8 %
LG4,8 %5,1 %4,6 %4,6 %
Lenovo4,7 %4,7 %4,9 %
Autres37,0 %42,4 %41,3 %37,9 %

Marché des smartphones en 2012

Ventes en millions d’unités

Q1 2012Q2 2012Q3 2012Q4 2012
Apple 35,1 26,0 26,9 47,8
Samsung 42,2 50,2 57,8 63,7
Nokia 11,9 10,2
Blackberry 9,7 7,7
HTC 6,9 8,8 7,3
ZTE 6,1 8,0 7,5 9,5
Huawei 5,1 7,1 10,8
Sony 9,8
LG 4,9 7,0
Lenovo 6,9
Autres 39,1 50,7 58,0 77,8

Parts de marché

 Q1 2012Q2 2012Q3 2012Q4 2012
Apple24,2 %16,9 %15,0 %21,8 %
Samsung29,1 %32,6 %31,3 %29,0 %
Nokia8,2 %6,6 %
Blackberry6,7 %4,3 %
HTC4,8 %5,7 %4,0 %
ZTE5,2 %4,2 %4,3 %
Huawei4,9 %
Sony4,5 %
Autres27,0 %32,9 %41,2 %35,5 %

Marché des smartphones en 2011

Ventes en millions d’unités

Q1 2011Q2 2011Q3 2011Q4 2011
Apple 18,7 20,3 17,1 37,0
Samsung 10,8 17,3 23,6 36,0
Nokia 24,2 16,7 16,8 19,6
Blackberry 13,9 12,4 11,8 13,0
HTC 8,9 11,7 12,7 10,2
Autres 23,2 28,1 36,1 42,0

Parts de marché

 Q1 2011Q2 2011Q3 2011Q4 2011
Apple18,8 %19,1 %14,5 %23,4 %
Samsung10,8 %16,2 %20,0 %22,8 %
Nokia24,3 %15,7 %14,2 %12,4 %
Blackberry14,0 %11,6 %10,0 %8,2 %
HTC8,9 %11,0 %10,8 %6,5 %
Autres23,3 %26,4 %30,6 %26,6 %

Marché des smartphones en 2010

Ventes en millions d’unités

Q1 2010Q2 2010Q3 2010Q4 2010
Apple 8,7 8,4 14,1 16,2
Samsung 2,4 3,6 7,2 9,7
Nokia 21,5 24,0 26,5 28,3
Blackberry 10,6 11,2 12,4 14,6
HTC 2,7 4,4 5,8 8,6
Autres 9,5 12,8 15,1 23,5

Parts de marché

 Q1 2010Q2 2010Q3 2010Q4 2010
Apple15,7 %13,0 %17,4 %16,1 %
Samsung4,3 %5,6 %8,9 %9,6 %
Nokia38,8 %37,3 %32,7 %28,0 %
Blackberry19,1 %17,4 %15,3 %14,5 %
HTC4,9 %6,8 %7,2 %8,5 %
Autres17,1 %19,9 %18,6 %23,3 %

Marché des smartphones en 2009

Ventes en millions d’unités

Q1 2009Q2 2009Q3 2009Q4 2009
Apple3,85,27,48,7
Samsung1,11,31,8
Nokia13,716,916,420,8
Blackberry7,388,510,7
HTC1,52,12,12,4
Motorola1,2
Autres7,28,67,19,5

Parts de marché

 Q1 2009Q2 2009Q3 2009Q4 2009
Apple10,9 %12,1 %17,3 %16,1 %
Samsung2,6 %3,0 %3,3 %
Nokia39,3 %39,4 %38,3 %38,6 %
Blackberry20,9 %18,6 %19,9 %19,9 %
HTC4,3 %4,9 %4,9 %4,5 %
Motorola3,4 %
Autres20,6 %20,0 %16,6 %17,6 %

Partager sur les réseaux sociaux