Depuis le début du mois d’avril, ChatGPT est une plateforme accessible sans compte, à la manière de Google et Bing. OpenAI mise sur ce changement pour faire de son service un réflexe incontournable.

Depuis son lancement en novembre 2022, ChatGPT est un service accessible uniquement avec un compte. Ce n’est pas un problème pour les personnes habituées à l’utiliser, mais d’autres peuvent se sentir démotivées et partir. Sur Internet, il ne faut pas négliger le nombre d’utilisateurs qui n’aiment pas qu’on leur demande des choses.

Utilisé par plus de 100 millions de personnes hebdomadairement, ChatGPT espère élargir sa notoriété avec un changement très simple : il est désormais possible d’accéder au chatbot sans compte, en se rendant sur chatgpt.com (qui redirige vers chat.openai.com, la vraie adresse). ChatGPT devient alors un vrai concurrent de Google, puisqu’on peut l’utiliser en un éclair de temps, avec une simple question.

Un changement en cours de déploiement

Officiellement, OpenAI indique déployer cette nouveauté « progressivement ». Selon les tests de Numerama, l’entreprise applique une restriction géographique. Les Français continuent de voir l’ancienne interface, avec la connexion obligatoire. Les Américains (c’est aussi possible avec un VPN configuré sur les États-Unis) voient directement l’interface de ChatGPT, avec la possibilité de se connecter en bas à gauche.

En navigation privée, ChatGPT devient directement accessible.
En navigation privée, ChatGPT devient directement accessible. // Source : Capture Numerama

Le déploiement en France devrait arriver dans les prochains jours, quand OpenAI aura adapté cette nouveauté aux règlementations européennes. On peut imaginer, sans confirmation de la part de l’entreprise, que le RGPD et le DSA le contraignent à ajouter des options.

ChatGPT se transforme en moteur de recherche

Ce changement est important pour ChatGPT, qui pourrait soudainement voir débarquer un nouveau type d’utilisateur.

Les non-technophiles, qui ont forcément entendu parler de ChatGPT sans faire l’effort de créer un compte, peuvent désormais se laisser tenter par une première question, puis une seconde… Pour OpenAI, cette ouverture de ChatGPT à un public non authentifié lui ouvre les portes d’un nouveau marché : celui de Google. Son objectif semble de faire de ChatGPT un réflexe quand on a une question, plutôt que de passer par un moteur de recherche traditionnel.

OpenAI annonce l'ouverture de ChatGPT au grand public.
OpenAI annonce l’ouverture de ChatGPT au grand public. // Source : X

Évidemment, l’absence de compte pose quelques questions au niveau de la gestion des données. Par défaut, un ChatGPT sans compte partage les données générées à OpenAI, pour améliorer le modèle. Les réglages permettent néanmoins de refuser la collecte, pour poser des questions anonymement.

La version gratuite de ChatGPT utilise le modèle GPT-3.5, sans possibilité de créer des images. Pour aller plus loin, débloquer l’historique des conversations et la personnalisation des messages, il faut toujours créer un compte. L’ouverture à la navigation sans compte ne vise pas à devenir la solution par défaut, mais à rendre la première découverte de ChatGPT plus simple.


Abonnez-vous à Numerama sur Google News pour ne manquer aucune info !