Bluesky, le Twitter décentralisé, est en vogue. Aidé par ses soutiens (Jack Dorsey…), les décisions d’Elon Musk et son système d’invitations, Bluesky fait même du bruit sur le marché noir.

Bluesky est-il le nouveau Twitter ou le nouveau Mastodon ? En vogue depuis plusieurs semaines, notamment parce qu’il ressemble énormément au Twitter original et que Jack Dorsey, le créateur de Twitter, le soutient, Bluesky est aujourd’hui en phase de test. Seules les personnes invitées peuvent y accéder, ce qui crée logiquement un effet de mode. À la manière de Clubhouse il y a quelques années, Bluesky génère un grand engouement, même si sa notoriété se limite à un petit monde.

Les invitations à Bluesky sont rares et des petits malins le savent. Le site Techcrunch a remarqué que l’on trouvait des accès à Bluesky à prix d’or sur eBay, ce qui est assez étonnant pour un service amené à devenir gratuit.

Bluesky attire les curieux

Dans son article, Techcrunch communique quelques chiffres intéressants. Il est par exemple indiqué que Bluesky revendique 50 000 d’utilisateurs, alors que 375 000 personnes l’avaient installé sur iOS le 26 avril dernier. Les gens téléchargent donc Bluesky par curiosité, sans pouvoir y accéder derrière.

C’est comme ça que des invitations pour Bluesky se sont retrouvées sur eBay. 100 dollars, 200 dollars, 300 dollars… Certaines annonces dépassent même le millier de dollars. Il ne s’agit pas que de ventes désespérées, puisque certaines ont déjà trouvé preneurs. Nous avons de notre côté fait la même recherche en France, où il existe des invitations Bluesky entre 50 et 300 euros. Elles proviennent du Royaume-Uni, d’Allemagne et d’Autriche.

Sur eBay France, on trouve aussi plusieurs invitations Bluesky. // Source : Capture Numerama
Sur eBay France, on trouve aussi plusieurs invitations Bluesky. // Source : Capture Numerama

Bien entendu, il est vivement recommandé de ne pas tomber dans le piège. Même si le vendeur peut vraiment avoir des invitations Bluesky en stock, il est possible de tomber sur un arnaqueur. Ajoutons aussi que, comme Clubhouse en son temps (qui est aujourd’hui en mauvaise passe), Bluesky est amené à s’ouvrir au public un jour, sans invitations. Enfin, Bluesky n’est qu’une tendance, à ce jour. Comme Mastodon, l’effervescence pourrait tomber dans quelques semaines, même si Elon Musk agace tout le monde chez Twitter.


Si vous avez aimé cet article, vous aimerez les suivants : ne les manquez pas en vous abonnant à Numerama sur Google News.