Il existe actuellement des tactiques pour identifier les photos générées par des intelligences artificielles. Si elles peuvent être utiles sur le court-terme, il est urgent de se projeter plus loin, dans un futur où les fausses images seront indissociables des vraies.

Il y a encore quelques semaines, reconnaître une image générée par une intelligence artificielle était considéré comme facile : « Il suffit de regarder les mains ! » s’exclamaient des experts sûrs d’eux. Et c’était vrai : les IA étaient connues pour leur incapacité à générer correctement des mains crédibles, avec le bon nombre de doigts attachés à chaque paume.

Essayer de reconnaître une image de Midjourney ? À quoi bon ?

C’est désormais du passé. Midjourney, l’un des outils de génération d’images les plus aboutis à ce jour, sait désormais faire de très belles mains. Certes, elle rame encore lorsqu’il s’agit de modéliser des spaghettis ou des couronnes dentaires, mais les exemples se font de plus en plus rares. En réalité, d’ici quelques mois, il sera impossible de savoir si une photo générée par Midjourney et vraie ou fausse. Ce qui pousse à élargir notre champ de reflexion, et de pédagogie, sur la question.

C’est ce que Numerama aborde dans la dernière vidéo publiée sur notre chaîne, le 6 avril 2023. Abonnez-vous !

Nouveauté : Découvrez

La meilleure expérience de Numerama, sans publicité,
+ riche, + zen, + exclusive.

Découvrez Numerama+

Abonnez-vous à Numerama sur Google News pour ne manquer aucune info !