Le radiotélescope d'Arecibo s'est effondré il y a quelques jours. La plateforme d'instruments a fait une chute spectaculaire, comme le montrent de nouvelles images de l'incident, diffusées par la Fondation nationale pour la science.

Il devait être progressivement démantelé pour éviter un accident. Malheureusement, le radiotélescope d’Arecibo, installé sur l’île de Porto Rico, s’est effondré avant que ce projet n’ait été mené à son terme. Dans la nuit du 30 novembre au 1er décembre 2020, la plateforme d’instruments qui surplombait l’antenne parabolique a fait une chute impressionnante. Les câbles qui la retenaient en suspension ont vraisemblablement cédé.

La Fondation nationale pour la science (NSF), propriétaire de l’installation iconique, a diffusé le 3 décembre sur son site une vidéo saisissante de cet accident (au cours duquel, fort heureusement, aucun blessé n’était à déplorer). Les images de cet écroulement sont assez poignantes. La vidéo dans son intégralité est à visionner sur le site de la NSF.

L’effondrement de la plateforme d’instruments. // Source : NSF

Une plateforme de 900 tonnes

Les images de la vidéo, très spectaculaires, sont en partie prises depuis un drone de l’observatoire, qui servait à surveiller les câbles de support. La plateforme que l’on voit s’effondrer servait à réceptionner le signal renvoyé par l’antenne parabolique. Elle pesait 900 tonnes.

La perte de ce symbole de l’astronomie, dans de telles conditions, est un crève-cœur pour de nombreux scientifiques, mais aussi pour le grand public. Le radiotélescope d’Arecibo avait non seulement à son actif de nombreuses découvertes astronomiques, mais il avait aussi été popularisé par diverses apparitions dans des œuvres culturelles. Il était également célèbre pour avoir envoyé le message d’Arecibo en 1974.

La vidéo spectaculaire de l’effondrement du télescope a été partagée sur les réseaux sociaux, où elle suscite déjà émotions et tristesse. Une pétition a d’ailleurs été lancée le 2 décembre pour demander au Congrès des États-Unis de consacrer des fonds à la reconstruction du radiotélescope. Le média spécialisé Space.com a obtenu les images les plus précises, dans la vidéo ci-dessous.

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo